23/11/2018 22:20
L'Assemblée nationale (AN) du Vietnam a approuvé lors de la 6e session de la XIVe législature une résolution ratifiant l’Accord global et progressiste de partenariat transpacifique (CPTPP) et les documents connexes. De nombreuses opportunités se posent pour les entreprises vietnamiennes. Mais il faut savoir en profiter.
>>CPTPP: le Vietnam œuvre pour une économie moderne et intégrée
>>De nombreux députés soutiennent la ratification du CPTPP

Des députés de l'AN du Vietnam a voté pour une résolution ratifiant l’Accord global et progressiste de partenariat transpacifique. Photo: VNA/CVN

Le Vietnam est devenu le 7e  pays à avoir officiellement adopté le CPTPP après le Mexique, le Japon, Singapour, la Nouvelle-Zélande, le Canada, l’Australie. Cet accord entrera en vigueur le 30 décembre 2018. La ratification de cet accord est une décision politique importante témoignant de la vision de longue date du gouvernement et de l’Assemblée nationale du Vietnam.

Selon Vo Tri Thanh, expert en économie, cet accord constitue le fondement pour parvenir à un autre accord plus important. C’est l’accord de libre-échange de l’Asie-Pacifique.

Cao Huu Hiêu, directeur exécutif du groupe de textile et d’habillement du Vietnam a dit: "Nous espérons que cet accord ouvrira davantage d’opportunités pour les exportations des produits de textile et d’habillement du Vietnam".

Il est important d’élaborer les mécanismes pour améliorer la compétence de l’autorité locale et aider les entreprises à profiter les opportunités offertes par cet accord. De plus, c’est une bonne occasion pour le Vietnam de diversifier les relations économiques internationales, de sortir de la dépendance de certains marchés, ce afin d’assurer un développement autonome et durable.

Les entreprises nécessitent une assistance pour orienter leurs activités et s’unir pour créer la chaîne de valeurs de production.

Mac Quôc Anh, secrétaire général de l’Association des PME a estimé que si nous nous relions dans nos activités pour créer la chaîne de valeurs, les entreprises vietnamiennes deviendront puissantes, capables de concurrencer les leaders mondiaux d'égal à égal.

Trân Hoàng Ngân, député de Hô Chi Minh-Ville, a souligné la nécessité d’aider les entreprises vietnamiennes à améliorer leur compétitivité avec des politiques précises, notamment dans l’agriculture, le secteur connaissant une compétitivité acharnée.

"Il est nécessaire de renforcer la coopération entre gouvernement et entreprises pour offrir un meilleur environnement pour attirer l’investissement et faciliter le processus de transfert des entreprises", a estimé Hoàng Van Cuong, député de Hanoï.

Les engagements conclus par le Vietnam, conformément à cet accord, sont une force mais aussi une pression pour accélérer le processus de réforme, perfectionner le statut d’économie de marché, améliorer l’environnement des affaires et stimuler la compétitivité. Le maintien de la réforme est une action du gouvernement, témoignant de l’engagement du Vietnam pour les pays membres de l’accord, mais aussi de sa détermination de créer un environnement des affaires favorable, transparent et loyale.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une journée au Musée des vestiges deguerre à Hô Chi Minh-Ville