27/10/2020 15:55
La Ligue des champions est "notre compétition", a assuré lundi 26 octobre avec un grand sourire l'attaquant du Bayern Munich Thomas Müller, à la veille du déplacement des champions en titre mardi 27 octobre à Moscou, chez le Lokomotiv.
>>Coupe d'Allemagne : doublé de Choupo-Moting pour sa première au Bayern
>>Allemagne : fatigué, le Bayern sauvé par Superman Lewandowski

L'attaquant du Bayern Munich, Thomas Müller, lors d'une conférence de presse, le 13 mars 2018 au Vodafone Park d'Istanbul. Photo : AFP/VNA/CVN

"Nous sommes heureux que NOTRE compétition reprenne", a lancé Müller avec sa verve habituelle, en téléconférence de presse d'avant-match, coronavirus oblige.

"Le FC Bayern est toujours un prétendant au titre", a développé l'attaquant de 31 ans. "Ces dernières années (2017 et 2018 ndlr), nous avons été éliminés deux fois avec un peu de malchance par le Real Madrid, mais nous sommes en permanence dans le cercle des équipes qui peuvent gagner".

Le Bayern, en tête de son groupe après la première journée grâce à sa victoire inaugurale 4-0 contre l'Atlético Madrid, a terminé sept fois dans le dernier carré lors des neuf dernières éditions, pour trois finales et deux titres.

"Ce n'est pas comme si on avait à se forcer pour jouer au foot", a encore ironisé Müller, en réponse à une question sur la motivation du Bayern malgré son triplé la saison passée : "En général, on prend du plaisir, surtout nous les attaquants, dès qu'on a la balle et qu'on a une occasion de but. Normalement, la motivation vient d'elle-même, c'est plus facile d'entrer dans les matches agressifs et d'essayer d'être créatifs en attaque".

Contre Moscou mardi 27 octobre, "nous voulons continuer sur notre lancée, l'équipe est en forme, tous les signaux sont au vert", a assuré le Bavarois, "la motivation, c'est que toute l'Europe voie à télé comment le Bayern joue un super football".

Hormis le jeune Canadien Alphonso Davies, victime samedi 25 octobre d'une déchirure ligamentaire à une cheville et probablement absent six à huit semaines, tout l'effectif est disponible contre Moscou, a assuré le coach Hansi Flick.

Pour soutenir Robert Lewandowski en attaque, il aura l'embarras du choix, entre Kingsley Coman, auteur d'un match fantastique contre l'Atlético (deux buts, une passe décisive), Serge Gnabry et Leroy Sané, tous les deux revenus dans l'effectif, le premier après une quarantaine et le second après une blessure au genou.

"Le Lokomotiv est l'une des équipes constantes du championnat russe", a mis en garde le coach. "Ils ont encaissé très peu de buts cette saison et ils ont de très très bons attaquants, avec (Fedor) Smolov et Eder. C'est une équipe qui sait défendre, qui est forte dans les transitions, il nous faudra éviter les pertes de balles inutiles".
 
AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Ambiance "électropicale" dédiée aux jeunes francophones

Le nombre de touristes étrangers au Vietnam diminue de 76,6% en onze mois Le nombre d'arrivées internationales au Vietnam en novembre a connu une augmentation de 19,6% par rapport à octobre mais a baissé de 99% en variation annuelle.