24/10/2019 18:00
Une soirée de gala de charité aura lieu le 23 novembre prochain au Park Hyatt Saigon, à Hô Chi Minh-Ville. Ce programme est le fruit d’un partenariat entre l'Institut du cœur, la Fondation Alain Carpentier et le Centre médical international (CMI).
>>L’Hôpital de cardiologie de Hô Chi Minh-Ville modernisé
>>25e Festival de charité à Hô Chi Minh-Ville

Le Centre médical international de Hô Chi Minh-Ville (CMI). 
Photo : CMI/CVN

Cette année, le gala de charité portera le nom d’Alain Carpentier, créateur de la fondation homonyme et l’un des cardiologues les plus renommés au monde. Il se tiendra au Park Hyatt Saigon le 23 novembre, sous le thème "Meurtre sur le Nil", le célèbre roman d’Agatha Christie.

De nombreux divertissements et des ventes aux enchères  viendront animer le dîner dont l’objectif est de soulever des fonds  afin d’opérer des enfants vietnamiens souffrant de malformations cardiaques.

Le fruit d’une coopération franco-vietnamienne

La Fondation Carpentier est née en 1987 à l’initiative du Professeur Alain Carpentier, éminent chirurgien cardiologue français. Elle a vu le jour dans le but de répondre à un problème de santé diagnostiqué au Vietnam par les services de santé du gouvernement à la fin des années 1980. Elle avait trois missions principales : la transmission du savoir chirurgical, la formation aux techniques de chirurgie cardiaque et la levée de fonds pour financer des opérations d’enfants dans le besoin.

La transmission du savoir chirurgical était un point clé des valeurs instaurées par le Professeur Carpentier lors de la création de la fondation. En 1987, le Dr Duong Quang Trung du Service de la santé de Hô Chi Minh-Ville, alors préoccupé par la situation des enfants vietnamiens atteints de malformations et de maladies cardiaques, transmettait son constat au Pr Carpentier : "Plus de 10.000 enfants meurent chaque année de malformations cardiaques au Vietnam. Nous avons besoin de votre aide".

L’Institut du cœur à Hô Chi Minh-Ville a été fondé en 1992 avec le soutien du Professeur Carpentier et d’un groupe de chirurgiens français. 
Photo : CMI/CVN

La décision du Pr Carpentier fut alors immédiate. Il fallait pouvoir transmettre aux services de santé et médecins vietnamiens les connaissances chirurgicales occidentales permettant de sauver ceux que l’on appelait "les enfants bleus".

En 1987, toujours grâce à l’initiative du Pr Carpentier, 12 médecins et infirmières vietnamiens furent sélectionnés à Hô Chi Minh-Ville afin d’apprendre à réaliser une opération à cœur ouvert sur un porcelet.

Deux ans plus tard, ils se rendirent en France, lors de la construction de l’Institut du cœur à Hô Chi Minh-Ville. Ils furent accueillis par le Service de chirurgie cardiaque de l’hôpital Broussais dirigé par le Pr Carpentier. Ils bénéficièrent alors d’une formation de 24 mois et d’un enseignement en chirurgie cardiaque complet, à la pointe des avancées médicales de l’époque.

En 1991, deux mois après leur retour au Vietnam, eut lieu la première opération. Assistés par leurs homologues français, les chirurgiens vietnamiens étaient désormais en mesure d’opérer à cœur ouvert des patients.

L’instruction pour les Français était claire : "Assistez-les, mais ne faites rien vous-même !". À partir de 1994, les Vietnamiens n’avaient plus besoin d’aucune assistance.

En 1992, l’Institut du cœur a été fondé avec le grand soutien du Professeur Carpentier et d’un groupe de chirurgiens français. Il a permis de soigner environ 20.000 enfants. En outre, plus de 3.300 médecins, provenant de 50 établissements à Hô Chi Minh-Ville et de 40 provinces à travers le Vietnam, ont été formés en échocardiographie au sein de ce même Institut.

Parallèlement à la création de l’Institut du cœur en 1992, la Fondation Carpentier a également créé le Centre médical international de Hô Chi Minh-Ville (CMI). Cette clinique, située au cœur de la ville, dispose de très nombreuses spécialités. Elle propose des services médicaux multiples pratiqués par des médecins hautement qualifiés.

La particularité du CMI repose sur le fait que tous ses bénéfices sont reversés à l’Institut du cœur afin de financer les opérations d’enfants n’ayant pas les moyens financiers d’accéder à une chirurgie cardiaque. Le CMI est également responsable de l’organisation de ce gala de charité de l’Institut du cœur chaque année depuis 2011.

Vers une coopération internationale

Alain Carpentier, chirurgien et cardiologue, créateur de la Fondation Alain Carpentier. 
Photo : CMI/CVN

À partir de 2012, l’Institut du cœur a commencé à former régulièrement de nombreux médecins issus de différentes spécialités comme des anesthésistes-réanimateurs, à travers le monde. Grâce à la coopération de différentes ONG et association comme la Chaîne de l’espoir, de nombreux nourrissons cambodgiens ont pu être sauvés au Pavillon des enfants et au Centre de cardiologie de l’hôpital Calmette à Phnom Penh.

L’Institut du cœur organise également trois sessions par an consacrées à la formation de chirurgiens venant de toute l’Asie du Sud-Est autour de la chirurgie réparatrice valvulaire. Le projet le plus récent entrepris par l’Institut du cœur et sponsorisé par l’entreprise pharmaceutique Servier date de 2016. Ce projet a permis la formation de l’intégralité d’une équipe médicale sénégalaise composée de huit personnes, ce qui a ensuite entraîné l’ouverture du Centre cardio-pédiatrique CUOMO de Dakar cette année.

Le programme d'éducation permanente pour la santé de l’Institut organisera des conférences annuelles sur différents sujets liés à la cardiologie en faveur des chirurgiens de nombreux pays, dont le Vietnam.

Le gala de charité de l’Institut du cœur est organisé chaque année depuis 2011, dans le but de récolter des fonds pour financer les opérations d’enfants dont les familles ne peuvent assumer le coût. Jusqu'à présent, ce programme a permis de sauver 438 enfants souffrant de problèmes cardiovasculaires. Tous types de donations sont les bienvenus.

Pour de plus amples informations : http://fondation-alaincarpentier.org/fr/accueil/
 
Trung Khánh/CVN




 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Bánh duc à la sauce de soja, un encas rustique mais délicieux

Ancienne cité impériale de Huê : une chute de 72,6% de son chiffre d’affaires en 2020 En raison de l’impact de la pandémie de COVID-19, le nombre de touristes dans l'ancienne cité impériale de Huê (Centre) en 2020 a fortement chuté, avec un million de touristes.