16/07/2018 22:11
Annuellement, la République de Corée importe pour environ 33 milliards de dollars de produits agricoles et aquatiques. Une bonne opportunité pour les entreprises vietnamiennes ainsi que pour leur coopération avec des partenaires sud-coréens, a estimé le chef adjoint du Département de la promotion du commerce du ministère de l’Industrie et du Commerce, Dô Kim Lang.
>>L'Angola invite les entreprises vietnamiennes à investir dans son économie
>>Promotion de l'import-export des produits agricoles entre Lào Cai et le Yunnan
>>Produits aquatiques: les exportations vers le Moyen-Orient et l'Afrique sont florissantes

Le pitaya, un fruit vietnamien exporté en République de Corée.
Photo: Duc Nhung/VNA/CVN

Les entreprises vietnamiennes doivent prêter une grande attention au contrôle de la qualité des produits, à la création de nouvelles valeurs pour leurs produits pour qu’ils puissent concurrencer ceux de l’ASEAN et de la Chine.

Selon M. Lang, les relations économiques et commerciales entre le Vietnam et la République de Corée se développent fortement. Depuis l’entrée en vigueur de l’accord de libre-échange Vietnam - République de Corée en décembre 2015, la République de Corée est devenue le 3e partenaire commercial du Vietnam, après la Chine et les États-Unis. Les deux premiers mois de 2018, les exportations du Vietnam vers le pays ont atteint 2,79 millions de dollars, + 44% par rapport à la même période de 2017.

Le Département a envoyé plusieurs délégations en République de Corée pour des programmes d’échanges commerciaux ou la participation à des foires-expos, des  séminaires pour renforcer les contacts entre les entreprises des deux pays.

Des critères très stricts

Récemment, le groupe K-holdings et Coupang spécialisés dans l’e-commerce sont venus au Vietnam pour chercher les fournisseurs de produits agricoles et aquatiques. Ils veulent importer épices, sauces saumures,  nouilles,  produits aquatiques en conserve,  café, noix de cajou…

À présent, l’ananas, le coco, le pitaya, la mangue et la banane sont les cinq fruits vietnamiens présents sur le marché sud-coréen. Selon Kim Dae Youn, directeur du groupe Coupang, outre ces fruits, les consommateurs sud-coréens aiment bien les produits aquatiques transformés du Vietnam. Le groupe projette de présenter un nombre croissant de produits vietnamiens sur son site et visent environ 1.800 produits en 2019.

Cependant, les produits vietnamiens doivent satisfaire aux exigences très strictes du marché sud-coréen, notamment en termes de quarantaine alimentaire.

À l'avis de Dinh Thi Anh Tuyêt, présidente du conseil d’administration de VietED Group, le marché sud-coréen demande des critères très stricts. C’est un grand défi, notamment pour les PME limitées en termes de fonds, de technologies et de personnel.

Selon le ministère de l’Industrie et du Commerce, en 2017, le commerce bilatéral a atteint 61,56 milliards de dollars. La République de Corée a importé 980 millions de dollars des produits agricoles et d’élevage. Les produits vietnamiens représentent 3,5% du total des importations sud-coréennes de produits agricoles.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Deux ophtalmologues suisses en mission bénévole à Hanoï

Dà Nang: festival de feux d’artifice 2019 Le Festival de feux d’artifice de Dà Nang (DIFF) 2019 aura lieu du 1er juin au 6 juillet 2019, avec la participation des équipes venant du Vietnam, de Russie, du Brésil, de Belgique, de Finlande, d’Italie, du Royaume-Uni et de Chine.