24/12/2018 17:46
Chaque année, malgré des milliards de dollars de budget, les chiffres d’affaires du sport vietnamien sont très modestes, contrairement à ce qui se passe dans la plupart des pays du monde.
>>Paris sportifs: le Mondial a généré un record de 690 millions d'euros de mises en France
>>L’AN adopte la loi sur l’éducation physique et les sports et le projet de loi sur le cadastre

Les coureurs participent au marathon des montagnes du Vietnam, à Sa Pa, dans la province montagneuse de Lào Cai (Nord).
Photo: VNA/CVN

Alors, que doit-on faire pour que le sport devienne la poule aux œufs d'or ?  Cette question a été posée aux experts lors du séminaire "Solutions pour le développement de l’économie du sport vietnamien", organisé récemment par la Commission économique du Comité central du Parti communiste du Vietnam et le ministère de la Culture, des Sports et du Tourisme.

Selon le Professeur Lê Quy Phuong de l'Université d'éducation physique et du sport de Hô Chi Minh-Ville, le tourisme sportif génère environ 800 milliards de dollars et affiche un taux de croissance de 14% par an. Les sports qui contribuent les plus aux revenus du secteur, sont le football, le golf, l’athlétisme. On peut citer également les courtiers sportifs, les équipements d'entraînement, la mode sportive, les paris sportifs, etc.

Le tourisme associé au sport

D’après le Professeur associé-Docteur Pham Ngoc Viên, le sport génère plus de 2,4% du PIB des États-Unis et occupe la 11e place sur 25 des secteurs principaux du commerce américain, avec des chiffres d’affaires entre 400 et 435 milliards de dollars par an, soit plus de deux fois celui de l’industrie automobile et sept fois celui du cinéma.

La Chine est le premier producteur mondial d'articles et d'équipements sportifs (70% de la production mondiale).  Au Japon, en Corée du Sud et dans certains pays européens, l’industrie du sport représente entre 2 et 2,5% du PIB. En Asie du Sud-Est, Singapour est un pionnier du développement du tourisme sportif. Ce pays organise plusieurs événements sportifs professionnels tels que le Grand Prix de Formule 1 (F1), l'UFC Fight Night, le Master WTA BNP Paribas.

Selon des experts, le tourisme associé au sport s’est développé au Vietnam ces dernières années. Chaque année, des localités du pays organisent  une dizaine des marathons internationaux. En particulier, le marathon des montagnes du Vietnam (Vietnam Mountain Marathon, VMM 2018) organisé à Sa Pa, dans la province montagneuse de Lào Cai, en septembre dernier,  a connu un grand succès avec une participation de 3.500 coureurs venant de 54 pays.

D’après Lê Quy Phuong, l'organisation des événements sportifs pour stimuler le développement du tourisme devrait être une des priorités du Vietnam dans les années à venir. Récemment, la municipalité de Hanoï a réussi à obtenir l'accueil d'une des courses du Championnat du monde de Formule 1 de la Fédération internationale de l'automobile (FIA) à partir d'avril 2020. Il s’agit d’une occasion inespérée de promouvoir l'image du Vietnam en général et de Hanoï en particulier, aux yeux du monde entier.

Le président du Comité populaire de Hanoï, Nguyên Duc Chung, le 7 novembre lors d'un programme artistique en l'honneur du premier Grand Prix du Vietnam en 2020. Photo: VNA/CVN

Pour Le Hông Bao Trâm, directeur général de la société par actions Green Media Investment, outre la F1, l'engouement pour les marathons de longues distances a largement contribué à la promotion du tourisme du Vietnam dans le monde entier. Ainsi, le marathon de Hô Chi Minh-Ville 2018 a attiré en ce mois de décembre plus de 8.000 sportifs, dont des milliers d'athlètes étrangers, soit une hausse de plus de 50% par rapport à la 1re édition de ce marathon organisé en 2013.

Des paris sportifs

L'un des sujets abordés lors de ce séminaire a été le pari sportif. Selon Hoàng Quang Phong, vice-président de la Chambre de Commerce et d'Industrie du Vietnam, les paris sportifs ont été officiellement "légalisés", lorsque l'Assemblée nationale a adopté la loi sur l'éducation physique et les sports (amendée) en juin 2018. Néanmoins, pour le moment, il manque encore des documents juridiques pour la mise en œuvre de cette loi. Les paris sportifs apporteront une grande source de revenus pour le sport et l’économie nationale, a-t-il commenté.

Selon un député de l’Assemblée nationale, le complément réglementaire touchant aux paris sportifs permet de répondre aux besoins de loisirs d’une partie de la population tout en renforçant la surveillance des organismes publics compétents, limite l'impact négatif de ces activités sur la société, apporte davantage de ressources dans le budget de l'État et créera des capitaux pour investir dans le sport.

En fait, les paris sportifs ont été légalisés au Vietnam le 31 mars 2017, suite à la promulgation, en janvier de la même l’année, de l’arrêté gouvernemental N°06 relatif aux activités de paris à titre expérimental sur les courses de chevaux, de lévriers et les matchs de football internationaux.

Plusieurs entreprises nationales ou étrangères veulent investir dans le secteur des paris sportifs au Vietnam, mais le manque du cadre juridique applicable fait obstacle à ce mouvement d’investissement, a déclaré Nguyên Ngoc My, président du Vabis - groupe spécialisé dans le secteur des paris sportifs. 

Nguyên Tùng/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’histoire de l’ao dài a son musée privé

ASEAN: la connexion des patrimoines régionaux à l’ère numérique au cœur d’une conférence L’ASEAN est célèbre pour ses nombreux patrimoines naturels et culturels qui sont devenus des destinations attrayantes au niveau mondial. Dans le contexte de développement technologique rapide, la connectivité et la promotion des valeurs patrimoniales dans la région poseront les bases d’un développement durable du tourisme.