29/07/2020 23:51
La Chambre de Commerce européenne au Vietnam (EuroCham) et les dirigeants de Hô Chi Minh-Ville se sont rencontrés dans le cadre d’un dialogue spécial avant la mise en œuvre de l'Accord de libre-échange Vietnam - UE (EVFTA).
>>Pour mettre en place efficacement l'EVFTA
>>L’EVFTA promet de doper les exportations de noix de cajou

Dialogue spécial pour discuter de la coopération et du développement économique avant l'entrée en vigueur de l'EVFTA, le 28 juillet à Hô Chi Minh-Ville.

Le dialogue a été organisé mardi 28 juillet autour du thème "Développer l’économie et saisir les opportunités de l’Accord de libre-échange entre le Vietnam et l’Union européenne".

S'exprimant lors de la conférence, Jean-Jacques Bouflet, vice-président d'EuroCham, a déclaré : "Le Vietnam a fait des progrès remarquables au cours des dernières décennies pour avoir des conditions de travail plus efficientes, consolider un environnement propice aux affaires et pour moderniser son cadre juridique. L’enjeu est désormais de garantir que la mise en œuvre de l'EVFTA se déroule efficacement et sans heurts. Les autorités vietnamiennes et celles de  l'Union européenne ont fourni des instruments juridiques pour aider à l’avènement d’une nouvelle vague d’échanges commerciaux et d'investissements". 

Lors de cet évènement, 17 sous-comités professionnels d'EuroCham, réunissant des entreprises dans de nombreux domaines différents, et des dirigeants municipaux ont discuté d'une série de questions liées aux activités commerciales des entreprises européennes à Hô Chi Minh-Ville. Une entreprise étrangère, quelle que soit son secteur d’activité, doit en effet s’assurer que le territoire dispose de bonnes conditions matérielles, industrielles et juridiques avant de s’installer. Ainsi, les participants à ce dialogue ont discuté entre autres de questions liées aux infrastructures comme à celles liées au traitement des déchets ou bien des dispositions pour obtenir un permis de travail comme de celles pour protéger leurs innovations au nom du droit de la propriété intellectuelle…

Le consul général de France à Hô Chi Minh-Ville, Vincent Floreani, lors de l’événement.

Participant au dialogue, le président du Comité populaire de Hô Chi Minh-Ville, Nguyên Thành Phong, a déclaré que les difficultés d'EuroCham en particulier ou d'autres entreprises étrangères basées à Hô Chi Minh-Ville étaient aussi les difficultés de cette ville. Pour améliorer les opportunités économiques, l’autorité municipale va déterminer certaines de ses prérogatives à supprimer afin de permettre aux entreprises de mieux fonctionner, avec plus de liberté, notamment dans le contexte de la mise en œuvre de l'EVFTA, un accord important dans la stratégie de développement économique. Après réflexion, le Comité populaire de Hô Chi Minh-Ville recommandera au gouvernement de supprimer ces capacités d’intervention prédéterminées et d’éventuels obstacles juridiques au commerce.

Un des obstacles identifiés concerne par exemple l'exemption et la livraison des permis de travail pour les experts, gestionnaires et cadres étrangers qui entrent au Vietnam pour travailler, des démarches considérées trop longues par les acteurs économiques. Le Président Nguyên Thành Phong souhaite ainsi accélérer les démarches et créera prochainement un groupe de travail comprenant les services et départements concernés pour plancher sur la question et trouver d’urgence des solutions à ce problème qui préoccupe les entreprises européennes.

Rencontre des représentants d'entreprises en marge de la conférence.

Lancement du Livre blanc d'EuroCham

Le dialogue du 28 juillet a été combiné avec le lancement de la 12e édition du Livre blanc d'EuroCham, un rapport annuel qui résume les questions et recommandations d'EuroCham sur le commerce et l'investissement. Ainsi, ont été  mises en évidence certaines réformes nécessaires pour la mise en œuvre effective de l'accord EVFTA. Ces réformes devraient contribuer à améliorer l'environnement des affaires et à améliorer les échanges et les investissements entre le Vietnam et l'Union européenne. Cet accord de libre-échange va avoir des répercussions majeures dans les domaines des infrastructures, des douanes et de la facilitation des échanges, pour le développement intelligent et durable des  industries et pour les consommateurs et leur santé.

"Le but du Livre Blanc 2020 est de soutenir le gouvernement vietnamien et les autorités locales dans le processus de réforme administrative. Toutes les questions du Livre Blanc, une fois mises en pratique, aideront le Vietnam et en particulier Hô Chi Minh-Ville, le centre économique du pays, à devenir un environnement commercial ouvert et compétitif, plus attractif pour les entreprises", a déclaré Jean-Jacques Bouflet, vice-président d'EuroCham.

Texte photos : Trung Khánh/CVN




 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une expérience inoubliable pour les étudiants francophones au Vietnam

Thanh Hoa : quatre villages anciens à visiter Dans la culture vietnamienne, le village incarne les traditions familiales essentielles. Lorsque vous voyagez dans la ville de Thanh Hoa (Centre), ne manquez pas l’occasion de visiter ces anciens villages tout en découvrant l’atmosphère paisible de la vie à la campagne du Vietnam.