10/05/2019 23:02
Au Vietnam, le nombre de dessins animés nationaux projetés dans les salles de cinéma restent très modestes par rapport aux productions étrangères.
>>L’animation vietnamienne prend son essor
>>Quand l'histoire du Vietnam fait son cinéma
>>L’éclosion du cinéma d’animation vietnamien

Une scène du film d’animation "Đôi cánh thiên thần" (Ailes d'ange).

Des œuvres vietnamiennes doivent affronter une concurrence féroce avec des blockbusters étrangers. Et depuis longtemps, les salles de cinéma au Vietnam sont le terrain de jeu des films étrangers. La plupart des films d’animation vietnamiens n’ont pas pu trouver leur public et doivent être projetés gratuitement.

Selon les informations des cinémas, chaque année, les dessins animés figurent toujours dans le top 10 des films les plus rentables au Vietnam. Par exemple, le film "Les Indestructibles 2" projeté en été 2018 a affiché un chiffre d'affaires de 90,2 milliards de dôngs. Auparavant, "La reine des neiges", "Kung Fu Panda" et "Coco" avaient également réalisé un chiffre d'affaires d'environ 100 milliards de dôngs.

Vent de renouveau

Ces dernières années, le cinéma vietnamien s’est affirmé et a contribué activement à placer le pays sur la scène cinématographique mondiale. Grâce aux scénarios de qualité et aux investissements dans des technologies modernes des studios privés, le film d’animation vietnamien est petit à petit en train d’émerger. L’animation est actuellement un terrain fertile pour les investisseurs et les jeunes créatifs et passionnés.

Des producteurs nationaux tentent d’utiliser les plateformes numériques pour diffuser leurs oeuvres d’animation, réalisées avec les nouvelles technologies 3D-VR (réalité virtuelle). On peut notamment citer Mèo con (Chaton), Chuyện ông Gióng (L'histoire de Gióng), Xe đạp (Le vélo), Cuộc phiêu lưu của Ong Vàng (L'aventure de l'Abeille d'Or), Tít và Mít (Tit et Mit), Giấc mơ của Ếch Xanh (Le rêve de la Grenouille Verte), Thỏ và Rùa (Le Lapin et la Tortue)...

Auparavant, les dessins animés étaient commandés uniquement par l'État et ces produits n’étaient pas largement diffusés. Depuis, le secteur a beaucoup changé grâce aux investissements de studios et compagnies privés dans la production de films d’animation projetés au cinéma ou sur Internet. Cela insuffle un vent de renouveau pour l'animation vietnamienne.

Selon des analyses, le public apprécie les œuvres cinématographiques vietnamiennes car elles reflètent sa culture. Les Vietnamiens soutiendront davantage les films d’animation nationaux si les cinéastes parviennent à produire des images vivantes et à exploiter des thèmes plus émotionnels, et choisissent de privilégier le contenu sur la forme.

Une scène du film d’animation "Hành trình của Bi" (Le voyage de Bi)

Selon Trân Thi Thu Hiên, présidente du conseil d'administration de la Société par actions d’animation du Vietnam, les dessins animés nationaux sont bénéfiques pour l’éducation et la formation des jeunes Vietnamiens. Ils contribuent à la préservation et au développement de la culture traditionnelle. Son studio produit chaque année 16 ou 17 films, dont la plupart commandés par l’État. Les autorités nationales tentent en effet de soutenir les créateurs vietnamiens.

D’après elle, actuellement, la plus grande difficulté des studios est de changer le processus et la technologie de production de films d’animation. Pour améliorer la qualité des œuvres, il faut investir dans des équipements modernes.

Ces derniers temps, les productions récentes de son studio, dont Đôi cánh thiên thần (Les aigles d'ange), Người anh hùng áo vải (Le héros en manteau en toile), Hành trinh của Bi (Le voyage de Bi), ont connu une certaine popularité. Dans l’avenir, son studio se concentrera sur l'amélioration de la qualité des films sur les plans technique et artistique. À terme, l'objectif est de produire des films  d’animation à projeter dans les salles de cinéma.
 
Texte et photos: Nguyên Tùng/CVN
 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Seize journalistes francophones à l’atelier de formation au reportage

Rendez-vous au Festival des fleurs de Dà Lat en décembre Le 8e Festival floral de Dà Lat se déroulera du 20 au 24 décembre dans les villes de Dà Lat, Bao Lôc et d’autres districts de la province de Lâm Dông, sur les hauts plateaux du Centre.