01/06/2021 10:43
L'industrie de la production et de la transformation de la crevette a été identifiée par la province de Cà Mau comme l'un des principaux atouts de la province. Étant la plus grande province productrice de crevettes biologiques du pays, Cà Mau possède de nouvelles stratégies pour promouvoir cette force.
>>Élaborer des indications géographiques pour les crevettes tigrées noires de Cà Mau
>>Bon signe pour les exportations agricoles et aquatiques du delta du Mékong

La crevette joue un rôle très important dans la chaîne de développement socio-économique pour la province de Cà Mau au Sud.
Photo : Minh Thu/CVN

Selon le Service de l'agriculture et du développement rural de la province méridionale de Cà Mau, cette localité compte plus de 280.000 ha de production de crevettes, soit environ 40% de la zone d'élevage de crevettes du pays. La récolte annuelle est estimée entre 180.000 et 200.000 tonnes, ce qui représente environ un tiers de la valeur des exportations de crevettes du pays.

En 2020, le chiffre d'affaires des exportations de crevettes de Cà Mau a atteint environ 1,2 milliard d'USD, exportés vers 90 pays et territoires.

La province de Cà Mau a déterminé que la crevette jouait un rôle très important dans la chaîne de développement socio-économique continu, à savoir le développement de la transformation et de l'exportation des fruits de mer, de l'image de marque et du développement du tourisme à Cà Mau, de l’application des technologies de développement agricole, augmentant ainsi la valeur des produits agricoles. Par conséquent, les dirigeants de la province de Cà Mau ont mis en place de nombreuses politiques pour inciter les entreprises à investir dans ce domaine.

Avec ce potentiel, l'industrie de la crevette a rapporté à Cà Mau environ 1 milliard d'USD par an avec de plus en plus de localités spécialisées dans cette industrie.

Malgré une grande force dans l'industrie de la crevette à l'échelle nationale, l'industrie de la production, de la transformation et d'exportation de crevettes de Cà Mau détient toujours une petite part de marché sur le marché mondial.

Selon l'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO), le marché mondial de la crevette représente actuellement environ 40 milliards d'USD. Parmi eux, la valeur commerciale des crevettes est estimée à 28 milliards d'USD, principalement la consommation de crevettes blanches. Par conséquent, une grande part de marché des crevettes géantes tigrées et des crevettes biologiques a encore beaucoup d’espaces pour dominer le marché.

Lê Van Quang, président du conseil d'administration du groupe producteur de fruits de mer Minh Phu, a estimé que l'industrie de la crevette dans le pays en général et celle de Cà Mau en particulier devraient correctement évaluer son potentiel et ses atouts. Il faut mettre en avant les technologies de transformation des crevettes du pays, ainsi que la capacité d'appliquer la technologie de transformation à la production de crevettes des entreprises de Cà Mau.

Pour un développement plus durable

Un étang d'élevage de crevettes à Cà Mau.
Photo : VNA/CVN

Dans le contexte actuel d'intégration économique mondiale, toutes les informations sont transparentes et accessibles au public via les réseaux sociaux.

De plus, avec des sources de revenus élevés, un niveau intellectuel de plus en plus avancé, les consommateurs mondiaux ont des exigences plus strictes et les réglementations d'importation d'autres pays sont également plus exigeantes.
Par conséquent, l'industrie de la crevette de Cà Mau en particulier, l'industrie de la transformation et de l'exportation de la crevette en général, doit augmenter sa compétitivité et affirmer sa haute qualité face à l'Équateur, l'Inde, l'Indonésie ou encore la Thaïlande.

Surtout qu’actuellement, les coûts de production de crevettes de Cà Mau en particulier et du Vietnam en général sont encore 10 à 15% plus élevés que les produits similaires des pays cités précédemment. Par conséquent, le niveau de concurrence est encore limité, bien que la qualité de la crevette de Cà Mau en particulier et du Vietnam en général soit toujours très appréciée par les consommateurs mondiaux.

En réponse à cette demande, au cours des derniers mois de 2020, l’Alliance vietnamienne de la crevette propre et durable (VSSA) est née, regroupant 70 entreprises, des coopératives, des aquaculteurs et d’autres organisations nationales ou non gouvernementales.

Selon Lê Van Su, président de la VSSA, cette alliance est une belle opportunité pour les entreprises et les particuliers de la chaîne de valeur de la crevette de s'unir pour se soutenir mutuellement dans des activités de production à haute efficacité, contribuant ainsi à améliorer la compétitivité de l'industrie de la crevette de Cà Mau en particulier et du Vietnam en général sur le marché international. L'industrie de la crevette doit être un exemple typique sur la voie de la construction d'une aquaculture moderne.

La naissance de VSSA est une convergence des entreprises et des experts de la crevette pour réaliser quatre objectifs consistant à se concentrer sur la mise à niveau des zones de matières premières et à relier les chaînes d'approvisionnement aux normes internationales, à innover et appliquer de nouvelles technologies dans l'élevage, la transformation et l'approvisionnement; l’expansion du marché, le développement des marques et l’amélioration de la qualité des produits.

Châu Công Bang, directeur adjoint du département de l'agriculture et du développement rural de Cà Mau, a souligné que la VSSA visera à résoudre les difficultés actuelles de l'industrie de transformation et des exportations de crevettes, qui consiste à construire une chaîne fermée allant des intrants aux matériaux d'élevage de crevettes, aux semences de haute qualité, aux soins et à l'achat, à la transformation, à la consommation et à l'exportation vers le marché mondial.

Afin de former une chaîne continue avec des crevettes de qualité, l'industrie de la crevette place la question de la protection de l'environnement dans la production et la transformation de la crevette au sommet. Les entreprises de l'alliance visent à appliquer les hautes technologies dans la transformation, visant ainsi à réduire le coût des produits pour être compétitifs pendant la période de récolte des pays du monde entier. Dans le même temps, le point le plus important de l'alliance est de réaliser la production et la transformation selon les normes internationales.

Actuellement, Cà Mau compte environ 20.000 ha de crevettes écologiques qui ont obtenu la certification de crevettes propres selon les normes internationales. Pour 2025, Ca Mau vise à faire certifier environ 60.000 ha de crevettes sauvages et de crevettes blanches selon les normes internationales.

Minh Thu/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Découvrez le monde des crayons de couleur à Hanoï

Quel visage aura le tourisme francophone au Vietnam après le COVID-19 ? L’activité touristique au Vietnam a été anéantie par la pandémie de COVID-19. Pour la deuxième année consécutive, les professionnels du tourisme francophones continuent à naviguer à vue en espérant un retour aux affaires après la crise.