14/07/2018 23:00
Le village des fondeurs de bronze de Dai Bai, dans la commune éponyme du district de Gia Binh, province de Bac Ninh (Nord), est connu depuis des milliers d’années pour sa tradition. Ses produits ont affirmé leur label et contribuent à améliorer les conditions de vie de la population locale.
>>Bac Ninh : quand le cuivre devient or à Dai Bai
>>Bac Ninh, un potentiel touristique à développer

Des produits en bronze de Dai Bai, dans la province de Bac Ninh (Nord).
Photo: Thanh Thuong/VNA/CVN

Selon les archives historiques du village, la fonderie de bronze a été amenée à Dai Bai au début du XIe siècle par Nguyên Công Truyên. Il y a environ 200 ans, des artisans du village ont déménagé dans la citadelle de Thang Long, aujourd'hui Hanoï, pour créer un atelier d'artisanat, entraînant la naissance de la rue Hàng Dông spécialisée dans les ustensiles ménagers en bronze et les œuvres d'art. Le village compte environ 70 entreprises employant 700 familles.

Nguyên Van Trung, qui a commencé son métier à l'âge de 14 ans, est réputé pour ses compétences en moulage et en sculpture. Il s’est vu attribuer en 2010 le titre d'"Artisan aux mains d’or". Avec ses plus de 20 ans d'expériences, Nguyên Van Trung cherche toujours à développer les produits de son village.

Selon Nguyên Van Trung, le label "produits en bronze de Dai Bai" est connu depuis longtemps: "En tant que descendant de ce village artisanal, je veux préserver les produits traditionnels et les présenter.Je veux transmettre ce métier aux jeunes  dans le souhait de le préserver".

Le moulage en bronze exige patience et dévouement à chaque étape: faire un moule, bouillir le cuivre et le fixer dans les moules. Fabriqués principalement à mains nues, les produits sont sortis après des semaines, des mois et même des années.

"Contrairement aux produits industriels, nous devons passer des jours et des nuits pour sortir un produit. Nous privilégions la  qualité à la quantité", a estimé Nguyên Van Trung

Les produits de Dai Bai se distinguent par leur finesse et leurs motifs fleuris. Selon Nguyên Tân Dich, ces produits ont leurs propres caractéristiques. Les artisans possèdent des secrets transmis de générations en générations.

Afin de protéger cet artisanat, la province de Bac Ninh a élaboré en 2014 un projet d'un budget de 600 millions de dôngs pour développer le label de village artisanal.
 
VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

La ville de Châu Dôc privilégie l’écotourisme L’écotourisme fait partie des stratégies de développement de la ville de Châu Dôc (province d'An Giang, delta du Mékong) aux côtés du tourisme spirituel et culturel. De nombreuses destinations sont proposées dans le but d’attirer des touristes de plus en plus désireux de profiter à 100% de la nature.