10/06/2021 11:15
Dans son article publié le 8 juin sur le site de l’Institut d'études sur l'Asie du Sud-Est (ISEAS - Yusof Ishak Institute) basé à Singapour, le Dr Lê Hông Hiêp a apprécié les efforts du Vietnam pour garantir un approvisionnement adéquat en vaccins dans un contexte de résurgence des infections par le COVID-19 dans le pays.
>>Plus de 99 milliards de dôngs pour la lutte contre le COVID-19
>>Le ministère de la Santé travaille avec des ambassadeurs sur les vaccins
>>Le Vietnam invité à se joindre à la production de vaccin contre le SARS-CoV-2

Vaccination contre le COVID-19 dans la province de Lang Son (Nord), le 9 juin.
Photo : VNA/CVN

Selon le Dr Lê Hông Hiêp, la lenteur de la réalisation de la vaccination au Vietnam peut être attribuée à la pénurie mondiale d'approvisionnement en vaccins. Bien que la société privée Vietnam Vaccine JSC (VNVC) ait passé une commande de 30 millions de doses de vaccin AstraZeneca en 2020, l'approvisionnement de cet accord est jusqu'à présent resté limité. Il en va de même pour l'approvisionnement en vaccins du pays dans le cadre du Mécanisme COVAX.

L'ampleur et les effets graves de la quatrième vague ont contraint le gouvernement vietnamien à accélérer la vaccination en tant que stratégie cruciale, fondamentale et à long terme pour surmonter la pandémie. De gros efforts ont été déployés dans un court laps de temps pour assurer autant d'approvisionnement en vaccins que possible. Plutôt que de détenir le monopole du gouvernement sur l'importation de vaccins, le Vietnam a encouragé toutes les parties prenantes concernées, en particulier les entreprises privées et les investisseurs étrangers, à aider à acquérir des vaccins pour le pays.

Le 5 juin, une initiative a été officiellement lancée par le gouvernement pour lever 1,1 milliard d'USD auprès du public et du milieu des affaires pour couvrir le coût du programme de vaccination. L'initiative a attiré plus de 250 millions d'USD de dons promis après seulement quelques jours.

Au niveau international, le Vietnam a travaillé activement par la voie diplomatique pour obtenir davantage de vaccins. Grâce à ces efforts, le ministère de la Santé a annoncé le 3 juin que des fournisseurs s’étaient engagés à fournir au Vietnam 120 millions de doses de vaccins en 2021, notamment Moderna (5 millions de doses), Spoutnik V (20 millions de doses), AstraZeneca (30 millions de doses), Pfizer (31 millions de doses) et COVAX (38,9 millions de doses). Le Vietnam serait également en pourparlers avec des partenaires russes pour produire Spoutnik V dans le pays. Le vaccin NanoCovax entrant bientôt dans les essais de la 3e phase, on espère que le Vietnam bénéficiera également de sources nationales.

Néanmoins, des défis majeurs demeurent pour la campagne de vaccination du Vietnam, a estimé le docteur Lê Hông Hiêp. Premièrement, étant donné la pénurie mondiale d'approvisionnement et la concurrence intense entre les pays pour obtenir leur part, les partenaires ne fourniront probablement pas au Vietnam toutes les doses engagées en temps voulu.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Quand les femmes d’ethnies minoritaires participent aux modèles économiques locaux

Îles et fêtes des villages de pêche La moitié du territoire vietnamien est bordée par la mer, le pays possède ainsi de nombreuses belles îles. L’idéal pour se retirer loin de l’animation effrénée des grandes villes.