04/10/2020 06:33
Le Vietnam travaille sur la promotion du développement des industries auxiliaires dans le but, dans dix ans, de disposer d’environ 2.000 entreprises capables de fournir directement des pièces à des multinationales.
>>Promouvoir le développement des industries auxiliaires

Les industries de soutien jouent un rôle de plus en plus important pour le Vietnam, car l’approvisionnement local est l’un des facteurs clés des stratégies commerciales des entreprises multinationales. Si elles ne se développent pas, le Vietnam ne pourra devenir un pays industrialisé.

Dans dix ans, le Vietnam souhaite disposer d’environ 2.000 entreprises capables de fournir directement des pièces à des multinationales.
Photo : VNA/CVN

Le gouvernement a donc décidé de faire de l’extension de ces industries une mesure stratégique pour remédier aux faiblesses fondamentales de l’économie nationale. Ainsi, il vient de publier la résolution N°115 sur les solutions pour promouvoir leur développement avec de nouvelles politiques qui devraient créer une grande impulsion pour le secteur. L’objectif est qu’en 2030, ses produits répondront à 70% de la demande de production et de consommation nationales, représentant environ 14% de la valeur de la production industrielle. Quelque 2.000 entreprises seront capables de fournir directement des inputs aux assembleurs et multinationales sur le territoire vietnamien.

Selon la résolution gouvernementale, les entreprises nationales de production de pièces de rechange seront en mesure de répondre, fin 2025, à 45% de la demande en pièces détachées des industries opérationnelles dans le pays. Et en 2030, à 65-70% de la demande intérieure, contribuant à stimuler les secteurs au service des industries de haute technologie. Ce texte prévoit plusieurs soutiens aux entreprises auxiliaires et manufacturières dont une politique fiscale préférentielle. Le gouvernement accélère également la construction de parcs industriels auxiliaires et de centres techniques, afin de créer des pôles interindustrielles et soutenir le développement des industries auxiliaires dans différentes localités du pays.

Cette résolution est la base fondamentale pour que les ministères, secteurs et localités puissent étudier et proposer des politiques spécifiques, afin de résoudre les problèmes internes en la matière et renforcer le développement des industries auxiliaires. Ces politiques concrètes, solides et opportunes devraient favoriser le développement du secteur, ouvrant de grandes opportunités au pays pour attirer les flux d’investissement et entrer dans un nouveau modèle d’essor industriel.

Sept mesures à prendre

Les industries de soutien jouent un rôle capital dans le développement rapide et durable des secteurs du textile et de la chaussure.
Photo : Danh Lam/VNA/CVN

Afin d’atteindre les objectifs ci-dessus, le gouvernement a proposé sept solutions pour favoriser le développement des industries de soutien.

Primo, perfectionner les mécanismes et politiques en la matière, créant une base fondamentale pour l’industrialisation vers la modernisation et la durabilité.

Secundo
, assurer et mobiliser efficacement les ressources pour mettre en œuvre la politique d’investissement dans le déve-loppement des industries de soutien, de transformation et de fabrication.

Tertio, poursuivre la mise en place de solutions financières et de crédit en faveur des entreprises du secteur.

Quarto, développer les chaînes de valeur nationales en attirant efficacement les investissements et en favorisant les partenariats entre entreprises vietnamiennes et multinationales. Développer les industries des matériaux pour accroître l’autonomie des matières premières pour la production, réduire la dépendance des importations, améliorer la valeur ajoutée nationale, la compétitivité des produits et la position des entreprises vietnamiennes dans les chaînes de valeur mondiales.

Quinto, promouvoir le dévelop-pement des marchés nationaux et étrangers afin de créer les conditions nécessaires à l’essor des industries de soutien, de transformation et de fabrication.

Sexto, renforcer la capacité des entreprises et développer les ressources humaines dans le secteur.

Septimo, promouvoir la sensi-bilisation à ces industries pour augmenter la prise de conscience et la responsabilité des dirigeants des branches, des localités et de l’ensemble de la société sur leur développement. Élaborer et perfectionner des politiques, du système de base de données pour améliorer l’efficacité et l’efficience de la gestion de l’État en la matière.

Les industries auxiliaires attirent déjà les investissements étrangers au Vietnam, mais les liens dans les chaînes de production restent lâches et les entreprises locales ont encore du mal à faire correspondre l’offre et la demande. Le Département de l’industrie du ministère vietnamien de l’Industrie et du Commerce a mis à jour la base de données avec des informations sur des milliers d’entreprises : 500 spécialisées dans le génie mécanique, 347 dans l’industrie automobile, 750 dans le secteur électronique, 1.145 dans l’industrie textile et 910 dans la fabrication de cuir et de chaussures. Avec une croissance annuelle de 10,6%, la transformation et la fabrication sont le moteur de l’ensemble du secteur industriel du Vietnam. Ces industries ont attiré 21,6 milliards d’USD d’investissements étrangers en 2019, soit 67,8% du total du fonds d’investissement étranger dans le pays.
Thê Linh/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le photographe Lâm Duc Hiên, la mémoire du Mékong

Destinations attrayantes de la province de Thanh Hoa Outre ses belles plages, la province de Thanh Hoa (Centre) regorge de destinations attrayantes, comme la réserve naturelle de Pu Lông et le parc national de Bên En.