24/07/2021 21:40
Après la 5e mise en œuvre d’une distanciation sociale pour prévenir et contrôler l'épidémie de COVID-19, Hô Chi Minh-Ville maintient les mesures suivant la directive N°16/CT-TTg du Premier ministre dans toute la ville jusqu’au 1er août.
>>Hô Chi Minh-Ville renforce son arsenal de lutte anticoronavirus
>>COVID-19 : Hô Chi Minh-Ville demande un renfort de personnel

La 5e phase de la campagne de vaccination a commencé le 22 juillet.

Lors de la conférence préliminaire des 15 jours de distanciation sociale en vertu la directive N°16/CT-TTg du Premier ministre à Hô Chi Minh-Ville qui s'est tenue le 23 juillet, Duong Anh Duc, vice-président du Comité populaire de Hô Chi Minh-Ville, a indiqué que malgré l'application de nombreuses mesures de freinage contre le coronavirus, la situation épidémique réelle reste compliquée et les nouveaux cas continuent d'augmenter.

M. Duc a déclaré que la ville a misé sur le contrôle permanent de l’épidémie, néanmoins le nombre d'infections reste toujours élevé. La plupart de ces infections se trouvent dans des zones de blocus, ce qui montre que la gestion dans les zones de blocus n'est pas encore assez stricte. La mise en œuvre des solutions de la directive N°16 n'est pas toujours efficace et sérieuse dans certains arrondissements et communes.

En particulier, des informations incorrectes continuent de circuler ajoutant de la confusion au sein de la population, affectant la prévention et le contrôle de l’épidémie.

M. Duc a déclaré que dans les temps à venir, la ville prolongera la directive N°16 jusqu'au 1er août avec des mesures plus strictes pour contrôler et éliminer l’épidémie, par le biais de solutions essentielles telles que le confinement et le contrôle de la propagation de l'épidémie, l’extension de la zone de sécurité, dans le but de réduire le nombre de nouvelles infections et de se concentrer sur le traitement des patients graves, en réduisant le taux de mortalité.

Des chiffres importants

Après 14 jours d'application de la directive N°16, le nombre de nouvelles infections par jour à Hô Chi Minh-Ville continue d'augmenter. Du 9 juillet au 23 juillet, la ville a enregistré 40.255 cas d’infections, une moyenne de 2.780 cas par jour.
 
Réouverture des marchés traditionnels dans la mégapole du Sud.

Actuellement, les établissements de santé traitent 36.569 nouveaux cas positifs, dont 562 patients gravement malades sous respirateurs et 11 patients recevant une intervention ECMO. Il y a eu 441 décès. Le 22 juillet, 2.046 patients sont sortis de l'hôpital après leur guérison.

En ce qui concerne les tests, le nombre total de personnel sur cette opération est de 4.456 personnels de santé, soit 2.228 équipes. En raison du changement de méthode de prélèvement d'échantillons pour les tests, y compris pour l’échantillonnage à domicile, la capacité d'échantillonnage actuelle est d'environ 150 à 200 échantillons/équipe/jour. La capacité totale maximale d'échantillonnage de test par jour peut atteindre 334.000 à 445.000 échantillons/jour. Entre le 9 et le 23 juillet, la ville a prélevé 1,6 million d'échantillons de test dont 1,3 million de tests antigéniques rapides et plus de 291.000 tests par PCR.

14.000 infirmières et médecins
sur la ligne de front


En ce qui concerne  la structure de traitement du COVID-19, Hô Chi Minh-Ville met en place un système pyramidal à cinq étages. Le premier étage prend en charge les F0 asymptomatiques, sans pathologie sous-jacente, non obèses et isolés à leur résidence. Le deuxième étage représente les hôpitaux de campagne pour traiter les patients COVID-19 présentant des symptômes avec environ 32.000 lits.

Le commerce ambulant est organisé pour répondre aux besoins de la population.

Le 3e étage est un hôpital de traitement COVID-19 avec symptômes modérés et sévères, réanimation d'urgence pour les cas graves avec 8 hôpitaux (3.315 lits). Le 4e étage traite des cas graves de COVID-19 ayant les maladies sous-jacentes et/ou en réanimation. Le 5e étage est un hôpital de réanimation du COVID-19 entièrement équipé d'installations de réanimation (2.000 lits).

Le nombre total d'agents de santé participant à la lutte contre l'épidémie est de 14.129 dont 10.022 infirmières et médecins de la ville ainsi que d’autres forces mobilisées issues d’unités centrales et provinciales du pays.

La ville met en œuvre sa 5e phase  de vaccination avec 930.000 doses en deux-trois semaines à partir du 22 juillet. Les objets prioritaires sont cette fois les personnes de plus de 65 ans et les personnes atteintes de comorbidités. Chaque quartier et commune dispose d'au moins deux points d'injection, chaque site d'injection peut recevoir jusqu'à 120 personnes/jour.

Jusqu'à présent, la ville a injecté 991.872 doses de vaccin, 943.251 premières doses et 48.657 secondes doses. En ce qui concerne la production en toute sécurité, il existe actuellement 1.282 entreprises qui assurent à la fois la production et l'isolement, avec un total de plus de 84.000 employés. Le Conseil de gestion des zones franches et  industrielles a préparé 15 terrains vacants et 15 usines pour un isolement temporaire.

Concernant l’aide aux travailleurs, la ville a soutenu 100% des travailleurs indépendants avec plus de 404 milliards de dôngs. Actuellement, le Comité du Front de la patrie du Vietnam de Hô Chi Minh-Ville a reçu plus de 1.828 milliards de dôngs de soutien.

Pour assurer l'approvisionnement de la population, la ville a déployé 2.833 points de vente dans 22 localités. La ville a organisé 798 points de vente supplémentaires avec 886 chariots de vente mobiles.

Du 9 au 23 juillet, la police de Hô Chi Minh-Ville a infligé des amendes à 4.911 citoyens, pour un montant total de plus de 10,4 milliards de dôngs. Les comités populaires locaux ont sanctionné 3.991 fraudeurs pour un montant total de 8 milliards de dôngs.
 
Texte et photos : Quang Châu/CVN
 

 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Des maquettes miniatures reflètent les spécificités de la culture vietnamienne

Quang Ninh et Phuket discutent de la reprise du tourisme post-pandémique Une téléconférence s'est tenue le 22 septembre pour discuter de la coopération post-pandémique entre la province vietnamienne de Quang Ninh (Nord) et la ville thaïlandaise de Phuket, en particulier dans la réouverture des marchés touristiques.