24/03/2018 23:50
Sur invitation du président de la République française, Emmanuel Macron, le secrétaire général du Comité central du Parti communiste du Vietnam (PCV), Nguyên Phu Trong, à la tête d’une haute délégation du Vietnam, effectuera du 25 au 27 mars une visite officielle en France.
>>Entre le Vietnam et la France, une relation au beau fixe
>>Le chef du PCV effectuera des visites en France et à Cuba

Le secrétaire général du Parti communiste du Vietnam, Nguyên Phu Trong.
Photo : VNA/CVN
Il s’agit de la première rencontre de haut rang entre les dirigeants des deux pays depuis la prise de fonction du nouveau président français Emmanuel Macron. C'est aussi la première visite du chef du PCV en Europe de l'Ouest durant le 12e mandat du Parti.

Le Vietnam et la France ont établi des relations diplomatiques au niveau des ambassadeurs le 12 avril 1973, et 40 ans plus tard, en 2013, les deux pays ont signé une Déclaration commune pour l'établissement du partenariat stratégique Vietnam-France.

Ces dernières années, les deux parties ont échangé de nombreuses hautes délégations et mis en œuvre des mécanismes de coopération, avec notamment le Dialogue stratégique sur la défense et la sécurité entre les ministères des Affaires étrangères, et de la Défense ; le Dialogue annuel de haut rang sur l’économie ; le mécanisme de fusion du Conseil de haut niveau pour le développement de la coopération économique Vietnam - France ; le Forum économique et financier Vietnam - France.

Concernant la coopération en matière de sécurité et de défense, la France a été le premier pays occidental à avoir un attaché de défense au Vietnam en 1991. En novembre 2009, les deux parties ont signé un protocole d'accord entre les deux ministères de la Défense, selon lequel, les deux pays ont organisé annuellement la réunion du Comité mixte sur la coopération dans la défense au niveau vice- ministériel. Ce mécanisme a été renommé en Dialogue politique de défense, avec sa première réunion tenue en novembre 2016.

Sur le plan commercial, le Vietnam a réalisé toujours une exportation excédentaire en France. En 2017, le commerce bilatéral s’est chiffré à 4,6 milliards de dollars, une hausse de 11,6% en variation annuelle. Le Vietnam a exporté vers la France à plus de 3,35 milliards de dollars, hausse de 11,8% sur un an.

La France a commencé à investir au Vietnam en 1988. En 2017, la France se classait au troisième rang des pays européens (après les Pays-Bas et le Royaume-Uni), au 16e rang parmi les 125 pays et territoires investissant au Vietnam, avec 513 projets d'investissement en vigueur cumulant un fonds total enregistré de 2,8 milliards USD. Les investissements vont principalement dans  l'information et la communication, l’industrie manufacturière et de fabrication. Les projets sont dispersés dans 36 localités. La province de Bà Ria - Vung Tàu au Sud arrive en tête avec sept projets d'un montant de plus d’un milliard de dollars. De leur part, les entreprises vietnamiennes ont investi en France neuf  projets pour un investissement total de 3,47 millions de dollars.

La France est le premier donateur bilatéral d'aide publique au développement (APD) au Vietnam au sein de l’Europe. Le Vietnam  est actuellement le deuxième plus grand bénéficiaire de l'APD française en Asie avec un fonds bénéficiaire de 18,4 milliards de dollars. En 2017, le Vietnam a décaissé 104 millions de dollars. Le Vietnam figure également parmi les rares pays à recevoir les trois canaux d'aide financière de France : aide publique au développement du Trésor, les prêts préférentiels de l'Agence française de développement (AFD) et ceux du Fonds de solidarité prioritaire (FSP).

Le gouvernement français accorde annuellement 80 bourses à des étudiants vietnamiens.
Photo : Thu Hoài/VNA/CVN

Depuis les années 1980, la coopération franco-vietnamienne en matière d'éducation et de formation a été établie et se développe. La France considère toujours l'éducation et la formation comme une priorité dans ses activités de coopération au Vietnam, celle-ci portant sur l'enseignement du français, la formation des ressources humaines au niveau universitaire et post-universitaire.

Les deux parties ont déployé un certain nombre de projets clés dans l’éducation et la formation, dont la création de la section française à l’Université nationale de Hanoï et de l’Institut de la Francophonie pour l'Informatique (IFI) à Hô Chi Minh-Ville.

Le gouvernement français accorde annuellement 80 bourses à des étudiants vietnamiens dans le but de soutenir le Vietnam dans la formation des ressources humaines. Au cours des 10 dernières années, le nombre des Vietnamiens en étude en France a augmenté de 40%. La France abrite plus de 7.000 étudiants vietnamiens.

Concernant la culture, le gouvernement français consacre chaque année environ 5 millions d'euros aux activités de coopération culturelle avec le Vietnam et soutient souvent le fonctionnement de l’Espace à Hanoi et des instituts français à Hô Chi Minh-Ville (Sud), à Huê et à Dà Nang (Centre). La France se classe 7e des pays et territoires investissant le plus dans le tourisme au Vietnam, avec 14 projets totalisant 188 millions de dollars.

En matière de la santé, les deux pays coopèrent dans 30 projets de formation médicale et paramédicale, financés par le ministère français des Affaires étrangères et des hôpitaux français.

Initiée au début des années 1990, la coopération décentralisée est devenue une particularité des relations Vietnam - France. 38 localités françaises ont tissé les relations de partenariat avec 18 provinces et villes du Vietnam.

Depuis 1990, 235 projets de coopération décentralisée sont mis en œuvre, essentiellement dans la santé, l'éducation, l'eau, la préservation du patrimoine, le développement rural, le développement durable. Jusqu’en 2016, 10 réunions pour faire le bilan cette coopération ont été conjointement organisées au Vietnam et en France.

Lors de la Fête de la Francophonie dans le delta du Mékong, tenue les 10 et 11 mars dans la province de Bên Tre.
Photo : Thu Hiên/VNA/CVN

En tant que membres de l'Organisation internationale de la Francophonie, les deux pays ont effectué de nombreuses activités de coopération au sein de la  Francophonie, notamment dans le domaine de l'enseignement du français, de l'enseignement universitaire et des activités parlementaires.

Actuellement, environ 300.000 Vietnamiens vivent, étudient et travaillent en France. La visite officielle en France du secrétaire général du Parti, Nguyên Phu Trong, vise à établir des relations avec le nouveau gouvernement de France, à créer un élan, fixer un cadre et une orientation pour approfondir le partenariat stratégique Vietnam - France.
 
VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Thi.bli, de l’amour de la céramique à l’amour du Vietnam

Le tourisme vietnamien séduit les Bangladais Les voyagistes vietnamiens devraient accorder plus d'attention au marché bangladais, tout en favorisant la coopération avec des partenaires bangladais pour concevoir des circuits touristiques adaptés aux Vietnamiens et aux Bangladais, a déclaré l’ambassadeur du Vietnam au Bangladesh, Trân Van Khoa.