09/12/2015 15:40
Le Comité central de l’Association des agriculteurs vietnamiens en coopération avec le Fonds des Nations unies pour la population (UNFPA) a organisé le soir du 8 décembre à Hanoi un meeting en réponse au programme de communication «16 jours d’action pour abolir les violences ​contre les femmes et les filles».
>>Soutien aux femmes victimes de violences sexuelles au Vietnam

La vice-présidente de la République, Nguyên Thi Doan, prend la parole au meeting pour abolir les violences contre les femmes et les filles, le 8 décembre à Hanoi. Photo: Vu Sinh/VNA/CVN

Dans son discours, la vice-présidente du Vietnam, Nguyên Thi Doan, a déclaré que ​les violences contre les femmes et ​les filles étaient encore répandues non seulement au Vietnam mais aussi dans le monde. Que prenant diverses formes, elles devaient donc être condamn​ées par divers moyens. Nguyên Thi Doan a affirmé que le Vietnam s’intéressait toujours à ​appliquer des mesures pour garantir l’égalité des sexes, le bien-être social, et afin de poursuivre ​les objectifs de développement durable.

Au Vietnam, les femmes ​représentent 48,4% des travailleurs, 24,4% des députés, et 25%​ des chefs d’entreprises. ​Par ailleurs, l’ONU a apprécié le Vietnam en tant qu'exemple ​de réalisation des Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD) en matière de refus de la pauvreté et d’égalité des sexes.

Éradiquer les violences ​contre les femmes et les filles

Le Parti et l'État demandent aux services compétents de ​s'efforcer de surmonter les difficultés dans la mise en œuvre des politiques pour garantir l’égalité des sexes et pour ​éradiquer les violences ​contre les femmes et les filles, a indiqué Nguyên Thi Doan.

Elle a appelé tous les organes concernés, notamment le ministère de la Culture, des Sports et du Tourisme, et celui de l’Information et de la Communication, à intensifier la communication ​afin de ​modifier ​la conception, en particulier chez les hommes, du rôle des femmes ​au sein de la société comme de la famille.

Elle a de même demandé à l’Association des agriculteurs vietnamiens d'organiser des activités concrètes pour améliorer la prise de conscience de ses membres dans le respect de la réglementation ​concernant la lutte contre les violences à l’égard des femmes et des filles, notamment dans les zones rurales et montagneuses.

À cette occasion, la vice-présidente du Vietnam, Nguyên Thi Doan, a espéré que l’UNFPA et des organisations internationales continueront ​de coopérer et d'a​ider le Vietnam ​à appliquer la convention internationale sur l’abolition des violences à l’égard des femmes et des petites filles.

L’ONU a choisi le 25 novembre ​en tant que Journée internationale pour l'élimination ​des violence contre les femmes.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Un plan quadriennal pour élargir le public francophone

Ouverture de la Semaine verte du tourisme et du patrimoine à Hanoï La deuxième édition de la Semaine verte du tourisme et du patrimoine - l’endroit de rencontre des hommes et de la nature a été inaugurée le 21 novembre dans le Centre de la culture et des arts du Vietnam, à Hanoï.