21/07/2020 16:30
Dans un article récemment publié sur le site moderndiplomacy.eu, le professeur Pankaj Jha, de Jindal School of International Affairs en Inde, a estimé que le Vietnam pourrait profiter des avantages de la croissance économique post-COVID en raison de la rapidité des réformes structurelles et des mesures de facilitation des échanges. Le pays peut apparaître comme l'exemple parfait pour l'hémisphère Sud.
>>De grandes entreprises prévoient de se transférer au Vietnam
>>Le marché du travail du Vietnam rebondit rapidement
>>Les entreprises américaines apprécient les opportunités d'investissement au Vietnam

Capture d'écran de l'article dans le site moderndiplomacy.eu.
Photo : Hoàng Phuong/CVN

L'économie vietnamienne, qui devrait croître de 2,7% en 2020, selon un rapport du Fonds monétaire international (FMI), montre des signes d'une meilleure reprise dans la phase post-pandémie.

Le Premier ministre vietnamien Nguyên Xuân Phuc a déclaré que l'économie nationale croîtrait de 4% à 5% cette année, dépassant complètement les prévisions faites par le FMI en avril dernier. Cela signifierait que le rétablissement économique du Vietnam est plus rapide que celui de nombreuses économies asiatiques, grâce à la bonne maîtrise de la crise sanitaire.

Dans ses estimations révisées publiées en mai dernier, le FMI a indiqué que la croissance économique vietnamienne pourrait atteindre 7% l'année prochaine, mais compte tenu des signes encourageants de la dynamique économique, elle pourrait dépasser les taux prévus.

Selon le professeur Pankaj Jha, la faible demande des marchés européens et américains a eu un impact sur les exportations, ce qui pourrait nuire à sa croissance cette année, mais même une croissance de 5% serait louable.

Néanmoins, cette croissance économique s'accompagnerait d'une hausse de l'inflation qui devrait atteindre plus de 4% cette année, a-t-il indiqué.

Signes positifs

Au deuxième trimestre, les indices de développement économique sont prometteurs. Selon Bloomberg, le Vietnam a affiché un excédent commercial de 500 millions d’USD en juin dernier, alors qu'il avait subi un déficit commercial de 900 millions en mai dernier. Le marché américain a également montré des signes de reprise, et le commerce entre le Vietnam et les États-Unis devrait atteindre 80 milliards d’USD dans les années à venir.

L'économie vietnamienne devrait croître de 2,7% en 2020. Photo : VNA/CVN

En outre, l’accord de libre-échange (ALE) entre l'UE et le Vietnam (EVFTA) a facilité la croissance économique du Vietnam. Selon cet accord, 65 % des droits de douane sur les exportations de l'UE vers le Vietnam disparaîtront dès l'entrée en vigueur de l'ALE, les droits restants étant progressivement supprimés sur une période qui n'excédera pas dix ans. En ce qui concerne les exportations vietnamiennes vers l'UE, 71 % des droits disparaîtront lors de l'entrée en vigueur de l’accord, les droits restants étant progressivement supprimés sur une période qui n'excédera pas sept ans.

Le Vietnam a connu une hausse des investissements directs étrangers des entreprises européennes et américaines en raison de l'amélioration des aspects juridiques et d'un meilleur environnement  des affaires, a indiqué le professeur Pankaj Jha.

Certains aspects positifs sont apparus pendant la pandémie de COVID-19, a-t-il précisé, citant la rationalisation de la structure fiscale, l'amélioration des infrastructures, la résolution des problèmes commerciaux, les réformes du secteur public et l'introduction de meilleures normes bancaires, la stabilité de la monnaie nationale, le coût de la main-d’œuvre relativement faible, le développement des petites et moyennes entreprises (PME).

L'économie vietnamienne est principalement constituée de petites et moyennes entreprises dans plusieurs domaines telles que textile-habillement, tourisme, agriculture et télécommunications. Le pays a fait des percées importantes dans des secteurs tels que l'automobile, les technologies électroniques et logicielles.

Le Vietnam pourrait atteindre une croissance économique élevée après le COVID-19. Le pays peut apparaître comme l'exemple parfait pour l'hémisphère Sud, a-t-il conclu.

VNA/CVN 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Banh cuôn au fruit de dragon – un plat irrésistible à déguster

Le tourisme intérieur du Vietnam devrait se redresser après le COVID-19 La résurgence du COVID-19 au Vietnam a mis de nombreux prestataires touristiques sous pression alors qu'ils essayaient de maintenir leurs entreprises à flot. Cependant, maintenant que la pandémie s’apaise, ils ont des conditions favorables pour ramener leurs affaires à la normale.