23/08/2020 16:55
Le Japon et le Cambodge ont convenu samedi 22 août de rouvrir les frontières pour les expatriés, à partir éventuellement de début septembre, à condition qu’ils observent une période d'auto-quarantaine de 14 jours et prennent d'autres mesures préventives contre le nouveau coronavirus.
>>Le commerce Japon - Cambodge augmente malgré l'épidémie de COVID-19
>>Le Japon et le Cambodge renforcent leur coopération bilatérale

Le Premier ministre cambodgien Hun Sen (droite) et le ministre japonais des AE Toshimitsu Motegi, le 22 août à Phnom Penh, au Cambodge.
Photo : MJAE/CVN

Le ministre japonais des Affaires étrangères Toshimitsu Motegi s'est mis d'accord sur cette politique avec le Premier ministre cambodgien Hun Sen lors de leur rencontre à Phnom Penh, selon le ministère japonais des Affaires étrangères.

C'est le troisième accord de ce type que le Japon a conclu en août 2020, après ceux avec Singapour et la Malaisie.

Toshimitsu Motegi vise à conclure des accords similaires avec le Laos et le Myanmar, deux pays qu'il visitera lors de sa tournée dans quatre pays jusqu’au 25 août. Avant d'arriver au Cambodge, il était en Papouasie-Nouvelle-Guinée.

Lors de sa rencontre avec le Premier ministre cambodgien, le ministre japonais lui a également déclaré que le Japon était prêt à autoriser l'entrée des étudiants cambodgiens parrainés par le gouvernement japonais dans un avenir proche.

Toshimitsu Motegi a eu en outre un entretien avec son homologue cambodgien Prak Sokhonn, qui joue également le rôle de vice-Premier ministre du pays. Les deux parties ont convenu d'accélérer les pourparlers en vue d'assouplir les restrictions d'entrée pour les voyageurs d'affaires à court terme.
VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Banh cuôn au fruit de dragon – un plat irrésistible à déguster

Hôi An va accueillir de nouveau des touristes À partir du 24 septembre, la vieille ville de Hôi An de la province de Quang Nam (Centre) va accueilir de nouveau des touristes.