30/09/2018 14:12
La pêche de la sardine au Portugal est interdite du 29 septembre au 16 mai prochain, selon un arrêté publié par le Bulletin officiel de la République.

>>La pêche à la poutine
>>Portugal : la baisse des quotas de la pêche à la sardine fait des vagues

Des employés mettent en boîte des sardines, le 21 novembre 2014 dans une usine près de Porto. Photo: AFP/VNA/CVN

Après que le Portugal ait atteint la limite de pêche autorisée, "il est nécessaire d'éviter toute capture de sardines en vue de renforcer les mesures de conservation et de protection de cette espèce", annonce le Bulletin officiel de la République.

Le gouvernement indique que la sardine est une ressource "d'intérêt stratégique" pour le secteur de la pêche au Portugal, la mise en conserve et les exportations de produits halieutiques, tout en soulignant son rôle socio-économique important pour les pêcheurs.

Cette ressource devrait être exploitée de manière à assurer, à long terme, "la durabilité environnementale, économique et sociale de la pêcherie, dans le cadre d’une approche de rationalisation, basée sur des preuves scientifiques, tout en préservant les revenus de l’industrie de la pêche et de ses professionnels", poursuit la même source.

Dans le même ordre d'idées, et suite à une recommandation du Conseil international pour l'exploration de la mer (CIEM), le Portugal et l'Espagne, en accord avec la Commission européenne, ont élaboré un plan de pêche dans lequel il a été établi que les captures, à répartir entre les deux pays, devraient être de 12.028 tonnes pendant la saison de la pêche.

Par ailleurs, "les possibilités de pêche pour 2019 seront définies dans le cadre d'un plan de reconstitution de cette espèce et de l’adoption d’une règle d’exploitation à valider par le CIEM, ayant recommandé une pêche zéro de la sardine en 2019", a fait savoir un communiqué du ministère de la mer.
 

APS/VNA/CVN

 

 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une visite au village des forgerons de Pac Rang