09/10/2019 08:56
Le président portugais Marcelo Rebelo de Sousa a reconduit mardi 8 octobre Antonio Costa au poste de Premier ministre après sa victoire aux législatives, le chargeant de former un nouveau gouvernement.

>>Portugal : le parti du PM en tête des élections
>>Législatives au Portugal : le socialiste Antonio Costa grand favori
 

Antonio Costa lors d'une conférence de presse à Lisbonne, le 8 octobre.
Photo : AFP/VNA/CVN

L'annonce de la présidence est intervenue dans la soirée, pendant que le chef de l'État, le conservateur Marcelo Rebelo de Sousa, s'entretenait avec M.Costa. Tout au long de la journée, le président a consulté les partis représentés au Parlement issu des élections de dimanche, étape préalable à la reconduction du Premier ministre, arrivé au pouvoir en 2015 à la faveur d'une alliance inédite avec la gauche radicale.
 

Selon des résultats quasi complets, le Parti socialiste a gagné les élections avec 36,65% des suffrages et au moins 106 sièges, contre 86 lors des précédentes législatives, mais n'aura pas la majorité absolue dans l'assemblée de 230 sièges.

M. Costa, 58 ans, doit donc chercher des appuis au sein d'un parlement toujours dominé par les partis de gauche. L'ancien maire de Lisbonne a dit vouloir "renouveler" l'arrangement à trois scellé il y a quatre ans avec le Bloc de gauche, qui a conservé ses 19 élus, et la coalition communistes-verts, qui a reculé à 12 députés.

Dans le nouveau rapport de forces, un seul de ces alliés lui suffirait pour atteindre la majorité de 116 sièges. À l'issue de son audience avec le président, la dirigeante du Bloc de gauche Catarina Martins a réaffirmé sa disponibilité pour "négocier des mesures à inclure dans le programme du gouvernement" et qui auraient pour horizon les quatre ans de législature.

"Le PS peut également former un gouvernement minoritaire pour après négocier au cas par cas, budget après budget", a-t-elle ajouté. Le Parti communiste a de son côté laissé entendre qu'il préfèrerait apprécier les propositions des socialistes "au cas par cas".

S'il n'obtient le soutien d'aucun de ses deux anciens partenaires pour garantir la stabilité du futur gouvernement, M. Costa pourrait même se contenter de la seule abstention du reste de la gauche, car son groupe parlementaire est plus important que l'ensemble de la droite.

Dès dimanche 6 octobre, M. Costa avait dit qu'il élargirait le dialogue au parti animaliste PAN, passé de un à quatre sièges, et à une petite formation de la gauche libertaire entrée au parlement avec une élue.

Selon la presse locale, M. Costa ouvrira mercredi 9 octobre des discussions formelles avec ces alliés potentiels. Le Parti communiste a confirmé qu'une réunion avec les dirigeants du PS était prévue dans l'après-midi.

Les résultats complets du scrutin seront connus dans les prochains jours, avec l'attribution des quatre sièges désignés par les circonscriptions de l'étranger.


APS/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le tourisme expérientiel, cette autre façon de voyager

Forum du tourisme Saint-Pétersbourg - Vietnam Le Forum du tourisme Saint-Pétersbourg - Vietnam, réunissant 15 agences de voyage vietnamiennes et des partenaires russes, s’est ouvert lundi 21 octobre dans la ville russe.