22/09/2018 22:05
Vendredi 21 septembre, le département d'État américain a dit à Washington que le secrétaire d'État, Mike Pompeo, s'était entretenu au téléphone avec le ministre japonais des Affaires étrangères, Taro Kono, de la dénucléarisation de la République populaire démocratique de Corée (RPDC).
>>Moon et Kim s'engagent à dénucléariser la péninsule coréenne
>>Kim Jong Un se rendra à Séoul "dans un avenir proche"
>>Washington espère "un pas significatif" vers la dénucléarisation

Le secrétaire d'État américain, Mike Pompeo (droite), et le ministre japonais des Affaires étrangères, Taro Kono.
Photo: Kyodo/VNA/CVN

Selon un communiqué publié par la porte-parole du département d'État des États-Unis, Heather Nauert, MM. Pompeo et Kono ont discuté de "la campagne de pressions en cours visant à obtenir la dénucléarisation pleinement vérifiée et définitive de la RPDC, telle qu'elle a été acceptée par le président Kim Jong Un à Singapour". 

"Ils ont également parlé de la prochaine Assemblée générale des Nations unies et des problèmes de sécurité mondiale importants pour l'alliance États-Unis-Japon'', peut-on lire dans le communiqué.

Jeudi 20 septembre, la Maison Blanche a annoncé que pendant l'Assemblée générale des Nations unies, le président des États-Unis, Donald Trump, rencontrera le Premier ministre japonais, Shinzo Abe, parmi tous les leaders réunis à New York.

Pendant son voyage à Pyongyang du 18 au 20 septembre, le président sud-coréen, Moon Jae-in, s'est entretenu avec le leader de la RPDC, Kim Jong Un, et a signé la Déclaration de Pyongyang dans laquelle sont présentées les prochaines étapes à franchir sur la voie de la dénucléarisation de la péninsule coréenne ainsi que les mesures concrètes qui permettront de mettre un terme aux comportements hostiles à proximité de la zone frontière inter-coréenne.

Cependant, jeudi 20 septembre, le département d'État des États-Unis a déclaré que le dénucléarisation de Pyongyang doit intervenir avant que la partie américaine ne prenne des mesures réciproques correspondantes. 
 
Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’ancien ambassadeur de France et son amour spécial pour Hanoï

Bà Ria-Vung Tàu mise sur ses fêtes pour séduire plus Depuis 300 ans, la station balnéaire de Bà Ria-Vung Tàu occupe une place particulière dans le Sud du Vietnam. Dotée de paysages naturels exceptionnels et d’un riche patrimoine culturel et historique, le tourisme est un secteur économique majeur de cette province.