30/05/2018 08:54
La Maison Blanche a annoncé mardi 29 mai que le secrétaire d'État américain Mike Pompeo rencontrerait un haut responsable de la République populaire démocratique de Corée (RPDC) lors de la visite de ce dernier plus tard dans la semaine.
>>Un général nord-coréen sur le point d'effectuer une rare visite aux États-Unis (presse)
>>Décision "la semaine prochaine" sur le sommet Trump-Kim
>>Donald Trump évoque un possible report du sommet avec Kim Jong Un

Le secrétaire d'État américain Mike Pompeo (gauche) et le vice-président du Comité central du Parti des travailleurs de Coréem, Kim Yong Chol.
Photo: Yonhap/VNA/CVN

Kim Yong Chol, vice-président du Comité central du Parti des travailleurs de Corée (WPK, parti au pouvoir) se rendra à New York et y rencontrera M. Pompeo plus tard dans la semaine, a déclaré dans un communiqué la porte-parole de la Maison Blanche, Sarah Sanders.

Cette annonce fait suite à un tweet mardi matin 29 mai du président des États-Unis, Donald Trump, indiquant que Kim Yong Chol était "actuellement en route pour New York". Mme Sanders a également révélé dans ce communiqué qu'une délégation des États-Unis, dirigée par le diplomate vétéran Sung Kim, rencontrait actuellement des responsables de RPDC dans la Zone démilitarisée (ZDM) et que d'autres réunions devraient avoir lieu plus tard dans la semaine.

Sung Kim, qui est actuellement ambassadeur des États-Unis aux Philippines, est ex-ambassadeur des États-Unis en République de Corée. La porte-parole a également indiqué qu'une équipe préparatoire des États-Unis, menée par le chef du personnel adjoint de la Maison Blanche, Joe Hagin, était actuellement à Singapour pour coordonner la logistique du sommet programmé.

John Bolton, conseiller à la sécurité nationale de M. Trump, a appelé ses homologues sud-coréens et japonais "presque chaque jour" et ces appels se sont poursuivis au cours des dernières semaines, a ajouté Mme Sanders. Les nouveaux progrès de ce sommet, prévu à l'origine le 12 juin à Singapour, font suite à l'annulation par M. Trump de la rencontre, évoquant "une colère" de la part de Pyongyang récemment.

M. Trump a changé de discours vendredi 25 mai, indiquant que les deux parties voulaient que cette réunion ait lieu et qu'elle pourrait toujours avoir lieu après des pourparlers productifs. Il a également confirmé dimanche 27 mai qu'une équipe officielle des États-Unis était arrivée en RPDC pour discuter des préparatifs à ces pourparlers. 

Xinhua/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une visite au village des forgerons de Pac Rang

Succès de la campagne de promotion de l’image de Hanoï sur CNN La chaîne de télévision américaine CNN International diffuse des émissions sur Hanoï du 20 septembre au 25 novembre, dans le cadre de son programme de coopération avec la capitale, et ce à une période où a lieu le vote des prix "World Travel Awards 2018" organisés par l’Organisation mondiale du Tourisme (OMT).