06/10/2018 16:02
Le chef de la diplomatie américaine Mike Pompeo a déclaré samedi 6 octobre qu'il espérait accélérer l'organisation d'un deuxième sommet entre Kim Jong Un et Donald Trump au début de sa visite en Asie, qui sera marquée par une rencontre avec le leader nord-coréen.
>>"Réels progrès" à New York vers un sommet historique Trump - Kim
>>La future rencontre Trump-Kim a déjà sa médaille

Le chef de la diplomatie américaine Mike Pompeo lors d'une conférence de presse, le 3 octobre 2018 à Washington.
Photo: AFP/VNA/CVN

M. Pompeo est arrivé à Tokyo, première étape d'une tournée qui le conduira à Pyongyang pour la quatrième fois alors qu'un possible accord historique entre les États-Unis et la République populaire démocratique de Corée (RPDC) prend forme.

En parlant aux journalistes dans son avion en route vers Tokyo depuis les États-Unis, M. Pompeo a dit que son objectif était de "développer suffisamment de confiance" entre les ennemis historiques pour avancer vers la paix.

"Et nous allons aussi organiser le prochain sommet", a-t-il affirmé. Le premier sommet a eu lieu en juin à Singapour.

Toutefois, M. Pompeo a minimisé les attentes quant à une éventuelle percée historique en déclarant: "Je doute que nous allons le conclure mais commençons à développer des options pour (établir) l'endroit et la date quand le président Kim va rencontrer à nouveau le président (Donald Trump)".

"Peut-être irons-nous plus loin que cela", a-t-il ajouté

Les formulations diplomatiques du secrétaire d'État sont aussi prudentes que sont enthousiastes celles de son président, "tombé amoureux" de l'homme fort de Pyongyang après avoir annoncé un peu vite la fin de la menace atomique nord-coréenne.

Mais pour Mike Pompeo, l'enjeu est de taille: début juillet, son précédent voyage avait été un échec, et un autre déplacement avait dû être annulé, fin août, face à l'impasse dans les négociations.

Depuis, Kim Jong Un a promis le démantèlement d'un site balistique en présence d'inspecteurs étrangers, et, surtout, la fermeture de son complexe nucléaire de Yongbyon, à condition toutefois que Washington prenne des "mesures correspondantes".
AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une visite au village des forgerons de Pac Rang

Quang Ninh accueille le 15 millionième touriste étranger du Vietnam Le Vietnam devrait accueillir son 15 millionième visiteur étranger en 2018 à la ville de Ha Long, dans la province côtière de Quang Ninh (Nord), fin novembre ou début décembre.