01/03/2018 22:28
Les autorités brésiliennes ont infligé mercredi 28 février 5 millions d'euros d'amendes au groupe norvégien Norsk Hydro, accusé de provoquer des dégâts environnementaux dans le Nord du Brésil avec son usine d'alumine Alunorte, la plus grande au monde.

Norsk Hydro s'est vu infliger une amende de 5 millions d'euros par les autorités brésiliennes pour avoir provoqué des dégâts environnementaux.
Photo : AFP/VNA/CVN

Une décision de justice a par ailleurs ordonné la réduction de 50% de la production de cette usine. L'institut brésilien de l'environnement (Ibama) a décidé que Norsk Hydro devrait s’acquitter de deux amendes de 10 millions de réais (2,5 millions d'euros) chacune.

La première pour avoir mené des activités potentiellement polluantes sans licence environnementale valide et la deuxième pour opérer des réseaux de drainage sans licence également. Un juge du Para (Nord) a également ordonné mercredi que l'entreprise procède immédiatement à la réduction de moitié de sa production et suspende son utilisation d'un bassin accusé de provoquer une pollution.

Si Alunorte ne s'exécute pas, elle se verra infliger une amende quotidienne d'un million de réais (256.000 euros) et son responsable encourra la prison, a décidé le juge de cet État. Les autorités brésiliennes accusent l'entreprise d'avoir contaminé l'eau de la municipalité de Barcarena avec des résidus de bauxite qui auraient débordé d'un bassin de l'usine après de fortes précipitations, les 16 et 17 février.

Ayant échoué à réduire le niveau de boues contenues dans le bassin dans les délais impartis, le groupe norvégien, qui assure ne pas avoir trouvé trace d'une fuite, avait auparavant indiqué avoir été notifié par le Secrétariat à l'environnement (SEMAS) de l'État du Pará de l'obligation de réduire sa production de 50% à Alunorte avant le 1er mars.

"S'il est prématuré de déterminer son ampleur et son impact, la réduction de production pourrait avoir des conséquences opérationnelles et financières significatives", avait-il prévenu dans un communiqué. Mais après la décision du juge du Para mercredi, Hydro Alunorte a indiqué dans un message envoyé à l'AFP "étudier la décision de la justice et les mesures nécessaires pour la mettre en œuvre ainsi que ses conséquences potentielles sur ses opérations".

Selon un institut dépendant du ministère de la Santé publique, le débordement du bassin enregistré après de fortes pluies font courir des risques aux pêcheurs et autres communautés vivant dans l'Amazone, l'eau qu'ils boivent et dans laquelle ils se baignent présentant des niveaux élevés d'aluminium et de métaux lourds.

Détenue à 92,1% par Norsk Hydro, Alunorte produit 5,8 millions de tonnes d'alumine par an. Extraite de la bauxite, l'alumine est la principale matière première pour produire de l'aluminium. Ces déboires ont pesé sur l'action Norsk Hydro mercredi 28 février à la Bourse d'Oslo qui a cédé 1,58% alors qu'elle avait déjà perdu 2,75% mardi 27 février.
 
AFP/VNA/CVN

 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

La ville de Châu Dôc privilégie l’écotourisme L’écotourisme fait partie des stratégies de développement de la ville de Châu Dôc (province d'An Giang, delta du Mékong) aux côtés du tourisme spirituel et culturel. De nombreuses destinations sont proposées dans le but d’attirer des touristes de plus en plus désireux de profiter à 100% de la nature.