06/02/2020 16:10
Les ministères, secteurs et localités concentrent leurs forces et ressources à la lutte contre la maladie respiratoire aiguë causée par le nouveau coronavirus (nCoV), a affirmé le ministre et président du Bureau du gouvernement, Mai Tiên Dung, lors d’un point presse tenu le 5 février à Hanoï.
>>préparation des lieux pour les Vietnamiens revenant des zones à risque
>>La mise en quarantaine est efficace contre la propagation du nCoV
>>Cinq tonnes de désinfectant fournies pour aider à combattre le coronavirus

Point presse du gouvernement sur le nCoV, le 5 février à Hanoï.
Photo : Duong Giang/VNA/CVN

En fait, les ministères, secteurs et localités mettent activement en œuvre de nombreuses solutions pour prévenir l’épidémie. Bon nombre des mesures actuellement appliquées sont plus fortes que l'épidémie de SRAS en 2003, encore plus que ce que recommande l'Organisation mondiale de la santé (OMS). Pour la première, le Vietnam déclare l'épidémie. "Nous sommes prêts à accepter les pertes économiques pour protéger la santé et la vie de la population", a affirmé le ministre et président du Bureau du gouvernement, Mai Tiên Dung.

Les solutions appliquées par le Vietnam ont été hautement appréciées par l'OMS et l'UNICEF, contribuant à minimiser la propagation de l’épidémie au pays qui partage une longue frontière avec la Chine, épicentre du coronavirus. Le Vietnam a confirmé 10 cas, dont trois ont été guéris, dont un ressortissant chinois. Aucun décès n’a été signalé. Cependant, le développement de l'épidémie  reste encore compliqué, le gouvernement demande aux ministères, secteurs, et localités de ne pas la négliger.

En ce qui concerne la protection des citoyens vietnamiens dans les zones épidémiques, Mai Tiên Dung a informé que le Premier ministre avait demandé d'accueillir les citoyens vietnamiens rentrant chez eux sous condition d’isolement. Le ministère de la Défense a été chargé d'assurer les conditions de vie des personnes placées à l'isolement. L'aéroport de Vân Dôn à Quang Ninh, deux autres au Centre et au Sud seront utilisés pour les accueillir.

Présent au point presse, le vice-ministre de la Santé, Nguyên Thanh Long, a souligné que l’isolement des cas suspects et des malades était une mesure efficace pour empêcher la propagation du virus.

Le chef du Département de Radio Télévision (ministère de l'Information et des Communications), Nguyên Thanh Lâm a déclaré que les sanctions sévères seront appliquées pour les personnes publiant de fausses informations sur le nCoV. Dans cette situation de propagation de l’épidémie, il est nécessaire d'avoir des adresses officielles pour diffuser les informations officielles, contribuant à écarter les fausses nouvelles sous différentes formes.

Face aux fausses informations, le ministère de la Sécurité publique a ordonné à la police locale de participer à la lutte contre ces fausses informations et de les traiter conformément aux lois en vigeur, a affirmé son vice-ministre Luong Tam Quang.

À propos de l’arrêt temporaire des classes, le vice-ministre de l'Éducation et de la Formation, Nguyên Huu Dô, a déclaré que la priorité du ministère était très clair:  protéger  la santé des élèves et étudiants. Actuellement, toutes les villes et provinces du pays ont accordé une semaine de congé scolaire aux élèves et étudiants. Ils devront participer aux cours supplémentaires après la fin de l’épidémie ou l’année scolaire 2019-2020 devrait se terminer plus tard, a-t-il précisé.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Nguyên Thu Thuy, la céramiste des espaces urbains