07/06/2015 21:49
Le débat citoyen planétaire (World Wide Views) sur le climat et l’énergie, une initiative mondiale de consultation des citoyens, a eu lieu le 6 juin au Vietnam et dans 80 autres pays.
>>Ouverture du séminaire de l'ASEM sur la gestion durable des ressources en eau
>>Le Vietnam participe au projet régional sur les changements climatiques

Dans chacun de ceux-ci, des citoyens ont participé à une journée d’information et de délibération leur permettant de se faire une opinion éclairée sur cinq points-clé des négociations de la Conférence Climat de Paris.

Le World Wide Views permet aux citoyens de saisir les enjeux des négociations internationales afin d’être partie prenante aux décisions publiques, valorisant ainsi la parole citoyenne sur des enjeux complexes. Le même protocole sera strictement appliqué d’un pays à l’autre afin que les résultats soient consolidés et respectent les mêmes critères de qualité. Ils seront instantanément diffusés sur Internet via un "webtool" accessibles par tous.

Reboisement dans la région littorale pour lutter contre la montée de l'eau de mer.
Photo : Huy Hai/VNA/CVN

Le World Wide Views sur le climat et l’énergie est une initiative conjointe du Secrétariat de la convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (CCNUCC), la Commission nationale du débat public de la France, le Danish Board of Technology Foundation, et le cabinet Missions Publiques de la France. Une initiative qui a été labellisée COP21 et que le Secrétariat de la CCNUCC a reconnu comme faisant partie du processus des négociations en cours.

Il traitera l’ensemble des enjeux de la 21e Conférence des parties (COP21) de la CCNUCC prévue à Paris (France) en décembre prochain.

L'événement à Hanoi était coorganisé par l'ambassade du Danemark, le ministère français de l'Écologie, du Développement durable et de l'Énergie, et le Fonds mondial pour la nature (WWF).

Les opinions des participants vietnamiens ont porté sur tout un éventail de sujets, dont l'importance de la lutte contre le changement climatique, les mesures pour régler ce problème, et la vision des citoyens sur les énergies durables.

Remi Genevey, directeur national de l'Agence française pour le développement (AFD), a annoncé que pendant la période 2006-2014, son agence avait accordé au Vietnam plus de 471 millions d'euros pour réaliser des projets concernant le changement climatique et soutenir le pays dans l'amélioration de ses politiques, ainsi que l'établissement d'un cadre juridique pour faire face au changement climatique et promouvoir un développement à faibles émissions de carbone.

Selon Lone Boge Jensen, conseillère politique de l'ambassade du Danemark, son pays a été le premier à soutenir le programme de riposte au changement climatique du Vietnam pour la période 2009-2015.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une visite inoubliable à Quang Ninh pour les étudiants de l’IFI

L’hôtel Saigon - Ha Long, un 4 étoiles au cœur de la baie La célèbre baie de Ha Long, située à Quang Ninh (Nord), est classée parmi les sept nouvelles merveilles de la nature du monde. L’hôtel Saigon - Ha Long, relevant du voyagiste Saigontourist, est l’un des premiers hôtels de luxe à s’y implanter.