27/06/2020 05:20
Le Premier ministre vietnamien Nguyên Xuân Phuc a affirmé lors d’une conférence de presse internationale à Hanoi, vendredi 26 juin, que le 36e Sommet de l’ASEAN, qui s’est tenu le 26 juin par vidéoconférence, a été un franc succès.
Le chef du gouvernement vietnamien, qui est également président de l’ASEAN 2020, a affirmé que c’est la première fois en plus de la moitié du siècle qu’un Sommet de l’ASEAN se tient en ligne avec la participation de dirigeants de tous les États membres de l’ASEAN qui ont atteint un consensus élevé sur des questions importantes au sein du bloc régional.

Le Premier ministre vietnamien Nguyên Xuân Phuc lors de la conférence de presse internationale à Hanoi, le 26 juin. Photo : VNA/CVN

Interrogé sur la coopération régionale dans la lutte contre le Covid-19 durant ces derniers temps, il a déclaré que la pandémie s’était propagée dans le monde, avec plus de 130.000 contaminations et près de 4.000 décès dans la région, ajoutant que l’ASEAN avait pris des mesures drastiques et rapides dans un esprit cohésif et réactif. Il a évoqué notamment la tenue du Sommet de l’ASEAN et du Sommet ASEAN+3, et les réunions de l’ASEAN avec ses partenaires et le lancement de la mise en place d’un fonds de réponse au Covid-19, un entrepôt médical et un processus standard qui ont été applaudis par la communauté dans et hors de la région.

Comme le résultat, les États membres de l’ASEAN ont progressivement maîtrisé la pandémie et s’efforcent de construire la communauté, a-t-il indiqué. L’ASEAN a prouvé la puissance de sa communauté pour surmonter des difficultés sans précédent au nom de la paix, de la stabilité et de la prospérité communes. Concernant les impacts sur le Vietnam et la reprise économique de l’ASEAN post-Covid-19 lorsque les États-Unis et la Chine, deux grands partenaires économiques et commerciaux de l’ASEAN, sont en concurrence géopolitique et économique, le dirigeant vietnamien a déclaré que l’ASEAN et la Chine ainsi que les États-Unis avaient des cadres de coopération économique bilatéraux et multilatéraux, qui constituent une base importante pour renforcer leurs liens économiques.

L’ASEAN veut toujours une coopération mutuellement bénéfique pour la paix régionale et le développement futur de partenaires, y compris la Chine et les États-Unis, a-t-il déclaré, ajoutant que la lutte contre le Covid-19 et la reprise économique sont deux tâches majeures dans l’intérêt commun de la communauté internationale, des États-Unis et de la Chine. Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc s’attendait à ce que la Chine et les États-Unis optimisent leurs similitudes, surmontent leurs différences, renforcent leur  confiance et promeuvent leur collaboration pour les intérêts communs de la région et du monde. Selon lui, le Vietnam et les pays de l’ASEAN s’engagent dans un plan global de relance post-Covid-19, renforçant le rôle central du bloc régional, organisant des conférences avec la Chine et les États-Unis pour maintenir et faciliter le commerce et l’investissement, et intensifier les efforts régionaux et la reprise économique mondiale.

Répondant à la question des journalistes sur les impacts de la pandémie sur l’agenda du Vietnam sur les négociations sur la question de la Mer Orientale, il a affirmé que la paix, la sécurité et la stabilité dans la région et la Mer Orientale en particulier sont l’intérêt et l’aspiration communs de la communauté, en particulier l’ASEAN.

Le Sommet a réaffirmé la détermination de l’ASEAN à faire de la Mer Orientale une mer de coopération, de développement, de sécurité et de sûreté, a souligné le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc. Le COVID-19 a perturbé les discussions sur un Code de conduite en Mer Orientale (COC) entre l’ASEAN et la Chine, a-t-il dit, ajoutant que le Vietnam et l’ASEAN travaillent avec les parties concernées pour faire preuve de retenue, prévenir les actions qui pourraient compliquer la situation, se conformer au droit international, construire une Mer Orientale de paix, d’amitié, de coopération, de liberté maritime et aérienne, mettre sérieusement en œuvre la Déclaration sur la conduite des parties en Mer Orientale (DOC) et accélérer les négociations sur une COC subtantielle et efficace conformément au droit international, y compris la Convention des Nations unies sur le droit de la mer de 1982.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’originalité de la course de chevaux de Bac Hà à Lào Cai

Thanh Hoa, une destination post-COVID sûre Après la distanciation sociale en raison de la pandémie de COVID-19, la province de Thanh Hoa a rouvert ses sites touristiques.