31/12/2021 23:35
Plusieurs personnes suspectées d’avoir surfacturé des kits de test COVID-19 à Viêt A Technologies JSC font l’objet d’une enquête pour "corruption passive", "corruption active" et "abus de fonctions ou de pouvoirs dans l’exercice d’une mission de service public".
>>Hô Chi Minh-Ville reçoit 4 millions de kits de test
>>Remise de vaccin et matériel médical anti-COVID-19 au Vietnam
>>Arrivée au Vietnam de 180.000 kits de test du COVID-19 offerts par l’Allemagne

Les accusés Nguyên Minh Tuân (gauche) et Nguyên Nam Liên.
Photo : BCA/CVN

Le porte-parole du ministère de la Police, Tô An Xô, a déclaré vendredi 31 décembre que l’Agence de police d’enquête du ministère de la Police avait ouvert une enquête contre trois officiels pour abus de fonctions ou de pouvoirs dans l’exercice d’une mission de service public.

Il s’agit de Nguyên Minh Tuân (ancien directeur du Département des équipements et ouvrages de santé du ministère de la Santé (MoH), de Nguyên Nam Liên (directeur du Département du plan et des finances du MoH) et de Trinh Thanh Hung (directeur adjoint du Département des sciences et des technologies pour les branches économiques techniques relevant du ministère des Sciences et des Technologies).

La police a découvert que certains officiels des centres de contrôle des maladies (CDC) des provinces de Nghê An et Binh Duong agissaient de connivence avec le directeur général de Viêt A, Phan Quôc Viêt, et d’autres de cette compagnie ainsi que Vietnam Development Applied Technologies Co. Ltd (VNDAT).

Les premiers résultats de l’enquête qui s’élargit, montrent qu’ils ont enfreint la Loi sur la passation des marchés publics lors de l’appel d’offres pour l’achat de fournitures pour la prévention et le contrôle du COVID-19, entraînant des "conséquences extrêmement graves".

Des poursuites ont également été lancées contre d’autres personnes soupçonnées pour leur rôle dans cette affaire chez les CDC des provinces de Nghê An et Binh Duong et au Département de la santé de la province de Binh Duong.

Le directeur du VNDAT, Nguyên Truong Giang, un employé nommé Nguyên Thi Thuy de VNDAT, et le directeur régional de Viêt A, Lê Trung Nguyên, sont poursuivis pour "violation du règlement sur les procédures de passation des marchés publics, causant de graves conséquences".

En outre, Phan Quôc Viêt et Vu Dinh Hiêp (directeur adjoint de Viêt A) ont été accusés d’avoir offert un pot-de-vin de 27 milliards de dôngs (près de 1,2 million de d'USD au taux de change actuel), et Pham Duy Tuyên (directeur du CDC de la province de Hai Duong) d’avoir reçu le pot-de-vin.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Rendez-vous au Centre de la quintessence du village artisanal vietnamien

SEA Games 31 : les visiteurs étrangers impressionnés À l’occasion des 31es Jeux d’Asie du Sud-Est (SEA Games 31), le Vietnam a accueilli un grand nombre de sportifs, d’entraîneurs, d’officiels et d’amoureux du sport, venus de tous les pays de la région.