09/03/2018 10:20
Plusieurs femmes sont intervenues à l'Assemblée générale des Nations Unies pour attirer l'attention sur les efforts des activistes, pour autonomiser les femmes, selon un communiqué publié jeudi 8 mars par l'ONU.
>>À Aubervilliers, des femmes "luttent" pour une place au bar
>>À Londres, le renouveau des clubs privés pour les femmes
>>Égalité femmes-hommes : de nouvelles mesures dévoilées pour le 8 mars

Phumzile Mlambo-Ngcuka (centre), directrice exécutive d'ONU Femmes, lors de la célébration de la Journée internationale des femmes (8 mars) au siège de l'ONU. Photo : ONU/CVN

"Plus de 400 millions de femmes travaillent dans l'agriculture partout dans le monde. Elles plantent, cueillent et emballent les aliments que nous mangeons, leur travail est vital pour nos vies", a déclaré Monica Ramirez, la co-fondatrice et présidente d' Alianza Nacional de Campesinas - une organisation réunissant des femmes agricultrices aux États-Unis.

À la tribune de l'Assemblée générale, elle a exhorté "les dirigeants gouvernementaux, nos alliés masculins et la société civile, à se joindre à nous alors que nous œuvrons à promouvoir les droits des femmes rurales". Mais les discriminations et les violences dont sont victimes les femmes ne se limitent pas au monde rural.

Partout dans le monde, dans les campagnes comme dans les villes, des femmes et des hommes se mobilisent pour protester et agir contre le harcèlement sexuel et les violences, comme l'attestent les marches et les campagnes, telles que le mouvement MeToo lancée aux États-Unis après les révélations d'agressions sexuelles attribuées au producteur américain Harvey Weinstein "Faites venir Hollywood dans les campagnes et les campagnes à Hollywood parce que la lutte est universelle", a déclaré Phumzile Mlambo-Ngcuka, la directrice exécutive d'ONU Femmes.

"Nous devons continuer jusqu'à ce que nous remportions nos victoires", a jouté la haute responsable onusienne. La Journée internationale des femmes 2018 est l'occasion de favoriser l'autonomisation des femmes dans tous les contextes.

Défendre les femmes 

Présente à l'ONU, l'actrice et productrice américaine, Reese Witherspoon, a souligné que le mouvement en faveur des droits des femmes continuera. "Comprenez que nous ne partirons pas, que nous n'allons pas nous taire, nous voulons nous voir représenter à 50/50", a pour sa part déclaré l'actrice récompensée aux Oscars pour son rôle dans Walk the Line.

"Nous n'allons pas nous arrêter, nous allons défendre les femmes à côté de nous". Lors de cette Journée internationale des femmes, le secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres, a souligné que le monde est à un moment clé pour les droits des femmes et des filles. "Pendant des décennies, les femmes ont réclamé l'égalité qui est leur droit. Et aujourd'hui, elles racontent leurs histoires et provoquent des conversations importantes et nécessaires", a déclaré M. Guterres.

"Partout, les femmes disent +l'heure est venue+ L'heure de l'égalité et des opportunités, du respect et de la représentation égale. L'heure de mettre fin à la violence", a dit le secrétaire général. 

Xinhua/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

La ville de Châu Dôc privilégie l’écotourisme L’écotourisme fait partie des stratégies de développement de la ville de Châu Dôc (province d'An Giang, delta du Mékong) aux côtés du tourisme spirituel et culturel. De nombreuses destinations sont proposées dans le but d’attirer des touristes de plus en plus désireux de profiter à 100% de la nature.