13/03/2018 16:36
À l’heure actuelle, de nombreuses entreprises de produits cosmétiques étrangères veulent investir le marché vietnamien en raison de ces perspectives de croissance, en particulier s’agissant des produits organiques ("bio" ou "naturels").
>>Le marché des cosmétiques séduit les investisseurs étrangers
>>Les habitants ruraux dépensent davantage pour les produits cosmétiques

Tous les ans, les Vietnamiens dépassent les prévisions de consommation de produits cosmétiques. Photo : Phuong Mai/CVN

Récemment, une trentaine d’entreprises japonaises sont venues à Hô Chi Minh-Ville dans la perspective d’investir. La majorité d’entre elles était spécialisée dans la transformation des produits alimentaires et la vente/confection de produits cosmétiques. Si l’attractivité du secteur agroalimentaire vietnamien n’est pas nouvelle, le secteur cosmétique pour sa part vient d’émerger.

Selon les estimations du vice-président de l'Association des produits cosmétiques, huiles essentielles et arômes du Vietnam, Nguyên Van Minh, le pays est en passe de devenir un marché d’exportation très important dans la région.

Outre les produits japonais, les consommateurs raffolent de ceux provenant de la République de Corée. Mi-2017, environ 80 entreprises de cosmétiques sud-coréennes ont participé à une grande foire à Hô Chi Minh-Ville avec pour objectif de trouver des importateurs vietnamiens et d’affiner leurs études de marché.

Les produits étrangers "envahissent", à l’heure actuelle, le marché des cosmétiques domestiques. Photo : Phuong Mai/CVN

Dominic Oh, directeur général de l'entreprise sud-coréenne Kintex, a confirmé l’intérêt des entreprises du "pays du matin calme" pour le partenaire vietnamien en raison de son développement économique rapide et de la proximité des canons de beauté entre les deux pays.

Une croissance remarquable

Plusieurs experts ont souligné le fait que, tous les ans, les Vietnamiens dépassent les prévisions de consommation de produits cosmétiques. Un représentant de la compagnie Sài Gon (une des plus grandes sociétés du secteur dans le pays) nous a informé que le chiffre d’affaires total tiré de la vente des produits cosmétiques en 2016 s’est élevé à 1,2 milliard de dollars, contre environ 1,13 milliard de dollars en 2015. "Ce chiffre devrait augmenter régulièrement dans des années qui arrivent", souligne-t-il, avant d’ajouter : "il devrait même exploser d’ici à 2020".

D’après le vice-président de l'Association des produits cosmétiques, des huiles essentielles et des arômes du Vietnam, Nguyên Van Minh, les produits étrangers "envahissent", à l’heure actuelle, le marché des cosmétiques domestiques, tandis que les produits fabriqués dans le pays représentent un chiffre modeste et sont seulement destinés aux consommateurs à revenu moyen. "Cause : les entreprises vietnamiennes ne connaissent pas les moyens pour promouvoir leurs produits", affirme-t-il en insistant : "Le budget de chaque vietnamien destiné à la consommation de produits cosmétiques est inférieur à celui des Thaïlandais ou des Coréens".

Les cosmétiques bio seraient la tendance de cette année. Photo : SGTT/CVN

"La majorité des consommateurs actuels se concentre dans les classes moyennes et cette catégorie de la population représentera environ 33 millions de personnes d’ici à 2020 (un double d’actuellement)", ajoute Nguyên Van Minh.

Dans ce cadre, lors d’un récent colloque portant sur le développement de produits cosmétiques tenu à Hô Chi Minh-Ville, les conférenciers n’ont pu que constater la montée en flèche de l’utilisation de cosmétiques au Vietnam, particulièrement s’agissant des produits "bio".

Aussi, en plus d’être un pays de consommation, le Vietnam est une potentielle source de matières premières peu onéreuses pour cosmétiques à forte valeur ajoutée comme la noix de coco, la résine de sterculier, le curcuma, l’aloevera ... L’autre avantage pouvant amener à la création d’une activité de production de cosmétiques pérenne au Vietnam réside dans sa main-d’œuvre jeune et à bas coût.

Selon Mme Claudia Bonfiglioli, directrice générale d’Information Beauty, les cosmétiques bio seraient la tendance de cette année et tiendraient une place importante lors de la grande foire du secteur qu’est "Mekong Beauty Show 2018", prévue au mois de juin prochain dans la mégapole du sud. Cet événement  accueillera environ 200 entreprises venant de la République de Corée, du Japon,  d’Europe,  de Taïwan (Chine), de Thaïlande et de Singapour.

La valeur d’import-export des produits cosmétiques au Vietnam est passée de 3 milliards de dollars en 2016 à 6 milliards en 2017. Dans les deux cas cette valeur est composée à 95% de produits cosmétiques importés.
 
Câm Sa/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Thi.bli, de l’amour de la céramique à l’amour du Vietnam

Dà Nang: des fresques murales en plein cœur de la ville La ville de Dà Nang propose depuis le mois d’avril une nouvelle destination pour ses visiteurs: la ruelle des fresques murales d’une longueur de 1,5 km, tout près de la rivière Hàn et du pont du dragon. En attendant une visite sur place, à vous de découvrir les premières images!