26/10/2019 22:46
Le gouvernement du président chilien Sebastian Pinera se trouvait vendredi 25 octobre plus que jamais sous pression : plus d'un million personnes ont défilé au Chili dans une mobilisation historique pour protester contre les inégalités sociales.
>>Chili : la manifestation perdure, l'ONU envoie une mission d'enquête
>>Chili : nouvelles manifestations et grève générale

Vue aérienne de centaines de milliers de personnes manifestant à Santiago, le 25 octobre 2019.
Photo : AFP/VNA/CVN

Une semaine après le déclenchement d'une vague de contestation sans précédent depuis des décennies dans un pays considéré comme un des plus stables d'Amérique latine, la mobilisation ne cédait pas.

La gouverneure de la région de Santiago, Karla Rubilar, a fait part de son "émotion" face à la participation massive à cette manifestation qui a réuni, selon elle, "plus d'un million de personnes à Santiago et différentes régions du pays".

Auparavant, la mairie de Santiago a déclaré dans un tweet que, selon la police, "plus de 820.000 personnes" étaient rassemblées dans le centre de la capitale.

Dans sa première réaction, le président conservateur Sebastian Pinera a dit avoir "entendu le message" délivré par les manifestants.

"La foule, joyeuse et pacifique, défile aujourd'hui, avec des Chiliens qui demandent un Chili plus juste et solidaire, cela ouvre de grands chemins d'avenir et d'espérance", a déclaré le chef de l'État sur Twitter. "Nous avons tous entendu le message", a-t-il ajouté.

Les manifestants, brandissant des drapeaux chiliens et entonnant des chants popularisés pendant la période de la dictature d'Augusto Pinochet (1973-1990), se sont rassemblés sur la Plaza Italia, devenue l'épicentre du mouvement de contestation, ainsi que dans plusieurs avenues adjacentes.

Plusieurs dizaines de milliers de personnes ont également manifesté dans plusieurs autres grandes villes du Chili.

Alors qu'une grande partie du pays et la capitale restaient sous état d'urgence, avec 20.000 policiers et militaires déployés, la manifestation dans la capitale s'est déroulée globalement dans une ambiance festive.
 
AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Hông Mi, l'alcool qui fait la fierté de Bac Hà

Quang Binh : 122 millions d'euros pour le Festival international des fleurs 2023 Le Festival international des fleurs 2023 aura lieu du 1er décembre 2023 au 31 mai 2024 dans la commune de Hai Ninh, district de Quang Ninh, province de Quang Binh (Centre), sur une superficie de 89 ha.