18/07/2017 18:56
>>Une piscine parisienne chauffée grâce à l'eau des égouts

Plus d'un Français sur sept déclare ne pas savoir nager et cette incapacité est une des causes majeures de noyades, responsables de près de 500 décès accidentels chaque été en France, selon une étude publiée mardi 18 juillet. L'étude relève toutefois aussi les progrès accomplis en la matière. D'une manière générale, plus les participants à l'étude sont jeunes, plus la proportion de personnes sachant nager est élevée, selon cette "première" estimation sur la capacité à nager de la population parue dans le Bulletin épidémiologique hebdomadaire (BEH) de l'agence sanitaire Santé publique France. En 2016, 83,7% des 15-75 ans vivant en France métropolitaine déclaraient savoir nager contre 81,3% en 2010, une augmentation globale de 1,5 point "significative", notent les auteurs. Cependant, encore beaucoup des 55-75 ans ne savent pas nager, une tranche d'âge particulièrement concernée par les noyades, souligne le BEH, rappelant que l'apprentissage "peut se faire à tout âge". Les 65 ans et plus n'étaient encore que 64,7% (56,8% en 2010) à savoir nager en 2016 contre 95% des 15-24 ans.

AFP/VNA/CVN

 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Bravo aux lauréats du concours «Jeunes Reporters Francophones»

Binh Thuân vise un tourisme durable En plus de déployer des mesures pour diversifier ses services touristiques, améliorer la qualité et promouvoir son image, la province de Binh Thuân (Centre) se concentre sur le renforcement de la coopération et de la connectivité dans le tourisme.