19/11/2019 18:48

>>L'ASEAN s'inquiète du sort des enfants dans les conflits armés

Malgré la Convention internationale des droits de l'enfant, plus de sept millions d'enfants dans le monde souffrent dans diverses structures pour enfants, dans des centres de détention pour migrants, dans des cellules de garde à vue de la police, des prisons et autres lieux de détention, selon une étude des Nations unies publiée lundi 18 novembre. "Il ressort clairement des opinions exprimées par les enfants dans l'étude que, pour eux, la privation de liberté signifie essentiellement la privation de leur enfance", souligne le rapport présenté lundi 18 novembre à Genève, par son auteur l'expert indépendant de l'ONU, Manfred Nowak. L'étude mondiale constate que les enfants privés de liberté sont invisibles pour la grande majorité de la société et leur sort constitue la violation la plus négligée de la Convention des droits de l'enfant. "Ces enfants sont victimes d'abus, de négligence et d'exploitation par d'autres personnes. Plutôt que de grandir avec leur famille ou dans un milieu de type familial dans le contexte des systèmes de protection de l'enfance, les enfants sont détenus dans des institutions ou des centres de détention de la justice pénale et grandissent sans liberté", fait valoir le rapport. Parmi tous ces enfants vulnérables, le rapport fait état d'une forte augmentation du nombre d'enfants détenus dans le contexte des conflits armés et de la sécurité nationale. 


Xinhua/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le Musée de la campagne – un voyage dans la campagne d’autrefois

Agrotourisme en plein essor à Dà Lat Quelque 6,2 millions de touristes ont visité Dà Lat, dans les hauts plateaux du Centre, au cours des 11 derniers mois dont 500.000 en novembre.