21/02/2017 11:37
Conformément à un projet de loi portant plan de formation professionnelle dans le secteur agricole de 2017 à 2020, plus de 900.000 personnes venues des zones rurales devraient bénéficier d’une formation durant cette période.
>>Le Vietnam souhaite créer 1,6 million d'emplois en 2017
>>Hanoï : inauguration d'un atelier de formation professionnelle de soudage
>>Renforcer la coopération socioprofessionnelle

La formation professionnelle contribue au développement socioéconomique en zone rurale. Photo : Huynh Su/VNA/CVN

Selon Ma Quang Trung, chef du Département de la coopération internationale au développement rural du ministère de l’Agriculture et du développement rural, a indiqué que l’investissement dans ces formations s’élevait à 1.750 milliards de dôngs, avant d’assurer que près de 80% des personnes formées devraient trouver ensuite un emploi stable.

M. Trung a assuré que les secteurs concernés sont la culture, l’élevage, l’exploitation forestière, l’aquaculture, la transformation des produits agricoles et la saliculture. Cette formation s’inscrit de manière plus générale dans les plans de restructuration de l’agriculture nationale et d’adaptation au changement climatique.

Élaborer des modèles expérimentaux

De 2017 à 2020, le ministère de l’Agriculture et du Développement rural va élaborer des modèles expérimentaux de formation dans quelques provinces qui devront déterminer les secteurs d’enseignement qui répondent à leurs besoins et à l’application high-tech dans la production agricole.
Ce projet de loi instituera une priorité d’investissement dans la production de hautes technologies, le développement de zones de matières premières agricoles pour les secteurs industriels et de l’agroalimentaire...

Par ailleurs, Ma Quang Trung a précisé que les formations de recyclages et de mises à niveau des enseignants seront organisées fréquemment.

Des recommandations

L'élevage, un secteur qui va bénéficier des priorités dans la formation professionnelle rurale. Photo : Vu Sinh/VNA/CVN

Ces dernières années, la formation professionnelle en zone rurale a connu plusieurs succès avec l’apparition de nombreux modèles de formation qui ont permis de créer de l’emploi et, par voie de conséquence, améliorer les revenus des foyers ruraux.

Une récente étude de l’organisation Oxfam sur les formations professionnelles de courte durée a révélé certaines faiblesses, notamment le manque d’effectivité d’importants investissements dans la construction de centres de formation dans plusieurs districts, par exemple...

Hoàng Xuân Thành, chef du groupe d’étude d’Oxfam, a donné plusieurs conseils pour relever l’efficacité de la formation professionnelle en zone rurale, en particulier dans les régions en difficulté afin de participer à la lutte contre la pauvreté. D’après lui, il faudrait privilégier la formation professionnelle pour les migrants, les jeunes pauvres, etc.

Hoàng Phuong/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Vietnam - France: une coopération chaque jour plus florissante