19/12/2018 23:03

>>Migrants: MSF et SOS Méditerranée vont "mettre un terme" aux activités de l'Aquarius
>>Des centaines de migrants tentent de franchir la frontière américaine

Le nombre total de décès de migrants confirmés sur le continent africain est estimé à 6.615 au cours des cinq dernières années, un chiffre qui n'est que "la partie visible de l'iceberg", a annoncé l'Organisation internationale pour les migrations (OIM). "Selon le projet de l'OIM sur les migrants disparus (MMP), ce sont au total, 1.386 décès qui ont été enregistrés cette année sur le continent", a déclaré Joel Millman, porte-parole de l'OIM lors d'un point de presse tenu mardi 18 décembre à Genève. Les nouvelles données ajoutées aujourd'hui au total de 2018 - soit environ 1.014 morts jusque-là inconnues - sont basés sur des enquêtes menées par l'Initiative sur les mécanismes de surveillance du Centre pour les migrations mixtes. Cependant, ces enquêtes ne représentent qu'une petite fraction du nombre total de personnes en déplacement en Afrique. Ce qui signifie que ces milliers de décès représentent probablement une sous-estimation non négligeable du nombre réel. Toutefois, l'OIM souligne qu'il est presque impossible de vérifier l'identité de ceux qui seraient morts ou de l'endroit où ils avaient l'intention de migrer. Reste que les données de l'agence onusienne montrent que 1.275 hommes, 534 femmes et 336 enfants et adolescents sont décédés, soit au moins le tiers des 6.615 décès enregistrés en Afrique au cours des cinq dernières années.


Xinhua/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le pont Long Biên, un des monuments historiques inoubliables de Hanoï.

Le parc floral de Hô Tây, une destination prisée à Hanoï D’une superficie de 7.000 m², le parc floral de HôTây, dont les espèces varient au gré des saisons, attire de nombreux Hanoïens mais aussi des visiteurs de tous les coins du Vietnam.