04/01/2016 17:54
C’est le résultat d’un sondage effectué par l’agence Pace pour le séminaire «Points de vue sur l'intégration économique des entreprises du Vietnam» qui vient d’avoir lieu à Hô Chi Minh-Ville.
>>Le Vietnam parmi les dix pays ayant le plus haut esprit d'entrepreneuriat
>>2015, année historique en termes de création d’entreprises

La recherche a été menée et achevée dans le contexte particulier où le Vietnam vient d’achever les négociations de l’accord de partenariat transpacifique (TPP) et a signé la fondation de la Communauté de l'ASEAN, dont la Communauté économique de l’ASEAN (AEC). Les résultats révèlent une situation mitigée avec des informations «coups de poing» lorsqu’on voit, par exemple, que la majorité des entreprises interrogées ignorent le contenu précis du TPP comme de l’AEC.

Environ 57% des entreprises vietnamiennes ne connaissent pas l'un des points importants du TPP, à commencer par la suppression des lignes tarifaires entre parties. Photo : Vu Sinh/VNA/CVN

Le sondage a été effectué sur un échantillon de 500 entrepreneurs qui sont des hommes d’affaires influents (82,7%), des cadres moyens (9,9%), outre d’autres catégories (7,4%). Ils reflètent ce qui se fait de mieux dans le monde des affaires au Vietnam et, principalement, dans les provinces du Sud dont Hô Chi Minh-Ville.

Dans les faits, les entreprises s’intéressent peu à leur intégration à l’économie mondiale. C’est le cas pour 56,8% d’entre elles avec l’AEC, de 40,9% avec le TPP, et de 33.45% avec l’OMC. Plus précisément, 85,5% des entreprises interrogées ne connaissent pas les principes et dispositions les concernant de l'AEC, 77,8%, du TPP, et 66,3%, de l’OMC.

La sensibilisation des entreprises vietnamiennes aux dispositions spécifiques de l'AEC, du TPP et de l'OMC est également inégale, en particulier en ce qui concerne les agendas et bases des accords. S’agissant de l’AEC, jusqu'à 75,7% des entreprises ont répondu de manière inexacte quant à l'année d’intégration (2015), et 81,5% des entreprises ne connaissent pas au moins un objectif clé de l'AEC, notamment le premier de constituer un centre de production commune et uniforme.

Pour le TPP, l’accord commercial du siècle attire l’attention dans le pays, mais aussi à l'étranger, pourtant, l'enquête a également révélé que 86,1% des entreprises n’ont pas su répondre sur l’année d’entrée en négociation de leur pays (2010), et 56,6%, sur l’année de conclusion des négociations (2015). 

Enfin, 57% des entreprises vietnamiennes ne connaissent pas l'un des points importants du TPP, à commencer par la suppression des lignes tarifaires entre parties.

Transformation des produits aquatiques pour l'exportation.
Photo : Huy Hai/VNA/CVN

En revanche, l'enquête montre que les entreprises connaissent clairement les avantages de l'intégration comme le développement et l’amélioration des marques, ainsi que le renforcement de la position nationale. Les entreprises considèrent également que le facteur juridique sera important dans la facilitation du processus d'intégration...

Ce sondage est considéré comme la première étude vietnamienne fiable sur les effets de la sensibilisation à l'intégration des entreprises, sur ses intérêts, et sur la compréhension des contenus essentiels des accords régionaux comme mondiaux. Auparavant, d’autres études qui avaient exploré les perceptions des entreprises vietnamiennes de leur intégration économique, n’avaient pas donné de résultats aussi complets.

Les entreprises vietnamiennes pointent au dernier rang des 9 pays qui ont participé à ce sondage sur l'évaluation des incidences de l'intégration économique de la Communauté de l'ASEAN sur les activités commerciales.

Seulement 37% des entreprises vietnamiennes estiment que l'intégration aura un impact, et 63%, aucun ou très peu d’incidences. Au Cambodge, ces données sont de 60% et de 38%, au Laos, de 65% et de 35%, et en Thaïlande, 84% et 16%. En 2015, le sondage du Pace révèle une meilleure sensibilisation des entreprises vietnamiennes à l’AEC depuis 2 ans, mais le pays est toujours à la traîne par rapport à la Thaïlande, au Laos et au Cambodge !

Minh Thu/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Bravo aux lauréats du concours «Jeunes Reporters Francophones»

Son Doong, Un groupe de touristes russes vient de visiter l'une des plus belles merveilles naturelles du monde – la grotte Son Doong au Vietnam. Et il ne cesse de louer la beauté exotique et majestueuse de cette grotte, cité par Russia Today.