04/05/2018 13:04
Le ministère vietnamien des Transports et des Communications vient de recevoir le résultat du projet d’assistance technique pour la recherche de faisabilité de la construction de la ligne ferroviaire reliant Vientiane (Laos) et Vung Ang (Vietnam) réalisé par les aides non remboursables de l’Agence sud-coréenne de coopération internationale (KOICA).

>>Le Vietnam et le Laos accélèrent le projet d'autoroute Hanoï-Vientiane
>>Aide sud-coréenne au projet d'étude de la voie ferrée Vientiane - Vung Ang

KOICA renforce sa coopération avec le ministère vietnamien des Transports et des Communications. Photo : BGT/CVN


La ligne ferroviaire Vientiane-Vung Ang constitue un projet d’infrastructures de pointe de l’Association des nations d’Asie du Sud-Est reliant le Vietnam et le Laos. Il y a aussi un tronçon reliant Singapour à Kunming (Chine). Toute la ligne d’une longueur de 554,72km dont 102,7km traversant le Vietnam, soit du port de Vung Ang dans la province centrale de Hà Tinh au col de Mu Gia dans la province centrale de Quang Binh.

Selon le résultat d’études effectuées par des experts consultants sud-coréens, le projet nécessite d’un investissement à la hauteur d’environ 5,062 milliards de dollars dont 1,554 milliard de dollars en provenance du Vietnam. Ces experts ont aussi proposé de choisir l’investissement sous forme de PPP (partenariat public-privé).

Appréciant du résultat du projet, le vice-ministre des Transports et des Communications Nguyên Ngoc Dông a demandé à la KOICA de proposer au gouvernement coréen d'assister le projet en appelant les sources d’investissement.


VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Entre le Vietnam et la France, une relation toujours plus florissante

Les agences de voyages doivent être prudentes concernant les circuits en Algérie et au Sri Lanka L'Administration nationale du tourisme du Vietnam relevant du ministère de la Culture, des Sports et du Tourisme, a recommandé aux agences de voyages de reconsidérer l'organisation des circuits touristiques en Algérie et au Sri Lanka pour des raisons de sécurité.