12/09/2019 01:28
Des centaines d’écoles à l’État de Sarawak en Malaisie doivent fermer leur porte à cause de la dégradation de la qualité de l'air en raison de la brume persistante, a annoncé mardi 10 septembre le ministère de l'éducation de ce pays.
>>Plus de 2.500 points chauds localisés en Asie du Sud-Est
>>La Malaisie élabore un plan pour renforcer sa lutte contre l’immigration illégale

Le smog recouvre Kuching dans l'État de Bornéo, dans l'État de Sarawak, en Malaisie. Photo: AFP/VNA/CVN

Plus de 150.000 élèves de 347 écoles primaires et 62 écoles secondaires dans neuf provinces à l’État de Sarawak doivent rester à la maison. La qualité de l'air dans plusieurs régions de l'État a été jugée "insalubre", l'indice de pollution atmosphérique (API) se situant entre 120 et 186 points, selon le ministère malaisien de l'Environnement.

Selon l'évaluation de la qualité de l'air du pays, une valeur API de zéro à 50 est "bonne", de 51 à 100 "modérée", de 101 à 200 "malsain", de 201 à 300 "très malsain" et de 301 et plus est "dangereux". Les écoles seront immédiatement fermées si l'API dans la province dépasse 200. 

En même temps, certaines parties de la péninsule de Malaisie ont enregistré un IPA entre 102 et 195, le plus touché étant la province de Rompin dans l'État de Pahang, tandis que la capitale Kuala Lumpur enregistre un indice de 158. Auparavant, les autorités de Sarawak ont fourni 500.000 masques aux les habitants de cet État.

En plus, le gouvernement malaisien envisage de semer des nuages pour créer de la pluie artificielle, car la qualité de l'air dans de nombreuses régions du pays a atteint des niveaux insalubres en raison du smog provoqué par les feux de forêt en Indonésie, un pays voisin de la Malaisie.

Ces derniers jours, le smog recouvre certaines parties de l'Asie du Sud-Est. Des agriculteurs indonésiens ont détruit des forêts pour défricher des terres destinées à l'huile de palme. L’Indonésie a dû mobiliser des milliers de polices à éteindre les incendies de forêts après la déclaration de l’état d’urgence dans six provinces sur les îles de Sumatra et Bornéo.
 
VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Découvrir les secrets de fabrication des gâteaux de lune

Ban Giôc, les plus grandes chutes d’Asie du Sud-Est Situées dans la province septentrionale de Cao Bang, à la frontière avec la Chine, les chutes de Ban Giôc sont les plus grandes d’Asie du Sud-Est. C’est une destination formidable pour les touristes désireux de sortir des sentiers battus.