21/09/2018 15:56
Plus de 40 pays riverains du Pacifique participeront à un exercice d'alerte au tsunami entre septembre et novembre dans le but de tester les procédures de prise de décision et les systèmes de communication des pays, a fait savoir jeudi 20 septembre l'UNESCO dans un communiqué.
>>Les caprices du climat font augmenter la faim dans le monde
>>Japon : plus de 12.000 morts dans le séisme et le tsunami

La vague du tsunami déborde le mur censé dans la petite ville de Miyako, le 11 mars 2011 au Japon. Photo: AFP/VNA/CVN

L'exercice, baptisé Exercise Pacific Wave 2018 (PacWave18) est organisé sous les auspices de la Commission océanographique intergouvernementale (COI) de l'UNESCO par l'intermédiaire du Groupe intergouvernemental de coordination du Système d'alerte aux tsunamis et de mitigation dans le Pacifique, indique le communiqué.

Il s'agit du huitième exercice de ce type. Plus de 40 pays sont concernés. "Les tsunamis de la région des îles Samoa en 2009, du Chili en 2010, du Japon en 2011 et des îles Salomon en février 2013 ont souligné la nécessité d'une meilleure préparation à de tels événements", a déclaré Vladimir Ryabinin, secrétaire exécutif de la COI de l'UNESCO, cité dans le communiqué.

"Cet important exercice permettra de tester les dispositifs dans la perspective de leur utilisation future par les pays qui participent au Système d'alerte aux tsunamis et d'atténuation de leurs effets dans le Pacifique", a-t-il ajouté.

Le 5 novembre, à l'occasion de la Journée mondiale de sensibilisation aux tsunamis, le Système d'alerte aux tsunamis et d'atténuation de leurs effets dans le Pacifique procédera à un test des canaux de communication entre les différents Centres d'alerte aux tsunamis et les pays.

Les pays participants auront à choisir entre sept scénarios élaborés à partir de tsunamis qui se sont réellement produits et organiseront au moins un exercice de simulation entre septembre et novembre. Près de 75% des tsunamis meurtriers se produisent dans l'océan Pacifique et ses mers adjacentes, rappelle le communiqué. 

Xinhua/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une visite au village des forgerons de Pac Rang

Douceur de vivre sur l’île de Quan Lan à Quang Ninh Située dans le golfe du Bac Bô, aux confins septentrionaux du pays, à proximité de sites touristiques célèbres tels les baies de Ha Long et Bai Tu Long ou encore la plage de Trà Cô, l’île de Quan Lan, province de Quang Ninh (Nord), abrite de magnifiques paysages encore intacts.