12/04/2018 10:36
>>Le paludisme tue 45% des enfants internés dans les hôpitaux
>>Afrique : premier test à grande échelle pour un vaccin antipaludique
>>Après les inondations, 150 morts de paludisme au Zimbabwe

La Côte d'Ivoire a enregistré quelque 3.222 cas de décès liés au paludisme en 2017, a révélé mercredi 11 avril à Abidjan le Coordonnateur du Programme national de lutte contre le paludisme (PNLP), Antoine Tanoh Méa. Lors d'un échange avec la presse, M. Tanoh Méa a noté une baisse des cas de décès passant de 4.431 cas en 2016 à 3.222 en 2017. L'officiel ivoirien s'est félicité de la réduction de cette maladie en Côte d'Ivoire, évoquant des dispositifs mis en place par les autorités sanitaires ivoiriennes tels que la distribution de 15 millions de moustiquaires imprégnés. Le paludisme, maladie transmise par un moustique, reste un problème "majeur" de santé publique et est responsable de 43% des états morbides en Côte d'Ivoire, selon des chiffres officiels. Il est responsable de 40% des causes d'absentéisme en milieu scolaire et professionnel et de 50% de perte de revenu agricole. À travers le pays, environ 3,5 millions d'enfants de moins de cinq ans et un million de femmes enceintes sont exposés au paludisme. Le rapport mondial 2017 de l'Organisation mondiale de la santé estime à 216 millions le nombre de nouveaux cas et 445.000 décès dus au paludisme enregistrés en 2016 dans le monde. 
 
Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
La VNA fête ses 75 ans, un flux incessant d’informations officielles

Le tourisme vietnamien pâtit du coronavirus Au troisième trimestre de cette année, environ 44.000 arrivées de visiteurs étrangers ont été recensées au Vietnam, soit 1% du bilan de la même période de l’an dernier, selon l’Office général des statistiques.