28/03/2019 09:39
>>Les conflits et les chocs climatiques aggravent l'insécurité alimentaire
>>ONU : éradiquer la faim dans le monde, c'est possible

Plus de 3,7 millions de personnes réparties dans toutes les régions du Burkina Faso seront sous "stress alimentaire" et environ 676.200 personnes, en "situation d'insécurité alimentaire sévère", a annoncé mercredi soir 27 mars le gouvernement burkinabè. Parmi les personnes en "situation d'insécurité alimentaire sévère", 24.283 personnes se trouveront en "phase urgence", a précisé le gouvernement. Pour faire face à la situation, le gouvernement burkinabè a adopté en Conseil des ministres un rapport relatif au plan de réponse et de soutien aux populations vulnérables de 2019 (PRSPV-2019). D'un coût global de près de 27,8 milliards de Francs CFA (environ 47,7 millions de dollars américains), ce plan vise à apporter une réponse concertée aux besoins spécifiques de ménages à risque d'insécurité alimentaire et à la malnutrition, et à réduire les effets des crises sur les populations et le bétail par la protection et la reconstitution des moyens d'existence, selon le gouvernement. Pays sahélien d'Afrique de l'ouest où plus de 80% de la population active mène comme activité l'Agriculture, le Burkina Faso est régulièrement frappé par des famines. 
 
Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le ravioli du village de Kênh, une saveur naturelle

Fête du temple Dô à Bac Ninh La fête du temple Dô a été inaugurée vendredi 19 avril à Dinh Bang, une commune rattachée à la province de Bac Ninh (Nord). Des dizaines de milliers de visiteurs et des délégations de descendants des Ly doivent y participer durant trois jours.