18/02/2021 16:57
L'Administration des médicaments du Vietnam relevant du ministère de la Santé a approuvé l'importation de 204.000 doses du vaccin anti-COVID-19 du laboratoire britannique AstraZeneca.
>>La victoire du Vietnam contre la pandémie
>>Le Vietnam soutient l’accès équitable aux vaccins anti-COVID-19
>>COVID-19 : aucun nouveau cas signalé le matin du 18 février

Des doses de vaccin AstraZeneca.
Photo : AFP/VNA/CVN

Le vaccin, développé par AstraZeneca en collaboration avec l'Université Oxford, est le premier vaccin contre le COVID-19 à obtenir une telle autorisation au Vietnam. Le vaccin AstraZeneca est actuellement homologué pour être distribué aux Philippines, en Thaïlande, au Royaume-Uni, au Vietnam et dans d’autres pays.

Ces premières doses devraient être livrées au Vietnam le 28 février, selon le vice-ministre de la Santé, Truong Quôc Cuong. De plus, le Vietnam devrait bientôt recevoir près de 4,9 millions de doses de vaccin du programme COVAX lancé par l'Organisation mondiale de la santé. Ainsi, le Vietnam aura plus de 5 millions de doses de vaccin pour effectuer la première injection pour plus de 5 millions de personnes.

Trois mois plus tard, le Vietnam pourrait posséder plus de 5 millions de doses supplémentaires. Ainsi, l'accessibilité du Vietnam aux vaccins semble être en bonne voie par rapport à d'autres pays d'Asie du Sud-Est.

En plus de promouvoir la coopération et les négociations pour l'importation de vaccins contre le COVID-19, le Vietnam s'efforce également d’accélérer la recherche et le développement de vaccins produits dans le pays.

Juste avant le Nouvel An lunaire 2021, le Vietnam avait achevé la première phase des essais du vaccin Nano Covax sur l'humain, un vaccin candidat anti-COVID-19 vietnamien, avec la participation de 60 volontaires. Les experts ont déclaré qu'il s'était avéré sûr et efficace contre le coronavirus SARS-CoV-2, même des variants.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les feuilles de lotus, une source d’inspiration infinie pour un jeune peintre