14/08/2018 16:47
>>Le gouvernement syrien a pris le contrôle total de Damas après avoir chassé l'EI
>>Financement du terrorisme: 416 donateurs de l'EI identifiés en France

Entre 20.000 et 30.000 éléments de l'organisation terroriste autoproclamée État islamique (EI, Daech) sont encore présents en Irak et en Syrie malgré les défaites militaires et le recul du groupe terroriste  dans la région, selon un rapport de l'ONU présenté lundi 13 août. Parmi ces membres de Daech répartis à peu près  également entre l'Irak et la Syrie, "il reste une partie importante des milliers de combattants terroristes étrangers", précise le document, rédigé par des observateurs des Nations unies. Selon la même source, entre 3.000 et 4.000 éléments de l'EI sont toujours basés en Libye, alors que les principaux responsables de l'organisation armée opèrent désormais depuis l'Afghanistan. EI a perdu le contrôle de la plupart de son "califat" autoproclamé, notamment après avoir été chassé en 2017 de Mossoul et Raqa, les deux places fortes du groupe en Irak et en Syrie. Il est cependant "toujours capable de mener des attaques sur le territoire syrien. Il ne contrôle plus totalement de territoire en Irak, mais reste actif grâce à des cellules dormantes", notamment des agents cachés dans le désert, précise le rapport. Certains États membres se sont inquiétés de la possibilité de voir se créer des cellules d’EI dans le camp de réfugiés de Rokbane, situé dans la zone contrôlée par les États-Unis, dans le Sud de la Syrie, et où vivent des familles de terroristes.
 
APS/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le ravioli du village de Kênh, une saveur naturelle

Miêu Nôi, un haut lieu du tourisme spirituel Construit il y a près de 300 ans, Miêu Nôi constitue un héritage religieux et historique de Hô Chi Minh-Ville. Il s’agit d’un temple émergent situé au milieu de la rivière Vàm Thuât.