27/07/2020 11:35
Le rythme de la pandémie continue de s'accélérer dans le monde, avec plus de 16 millions de cas recensés depuis son apparition, dont plus de la moitié sur le continent américain, tandis que l'Espagne assurait dimanche 26 juillet "contrôler" la situation malgré une flambée de cas de coronavirus.
>>Premier cas "suspect" en République populaire démocratique de Corée
>>Plus de 68.000 nouveaux cas de coronavirus aux États-Unis

Un homme portant un masque prend une photo avec son téléphone portable à Barcelone, où les autorités ont fermé les discothèques et bars de nuit, le 25 juillet. Photo : AFP/VNA/CVN

Le COVID-19 gagne de nouveaux pays, comme la République populaire démocratique de Corée, qui jusqu'à présent se disait épargnée et s'est placée dimanche 26 juillet en état d'"urgence maximale" après l'annonce d'un premier cas suspecté.

Avec plus de cinq millions de nouveaux cas détectés depuis le 1er juillet, soit plus d'un tiers de ceux qui ont été déclarés depuis le début de la pandémie, la maladie a fait au moins 645.715 morts dans le monde, selon un bilan établi par l'AFP à partir de sources officielles dimanche 26 juillet à 11h00 GMT.

Malgré la flambée des cas, le gouvernement espagnol s'est voulu rassurant, affirmant que la situation était "sous contrôle" et que les foyers étaient "localisés et isolés", dans une réponse aux États ayant annoncé des restrictions à l'égard de l'Espagne.

"L'Espagne est un pays sûr", a insisté la ministre des Affaires étrangères, Arancha Gonzalez Laya.

Londres a annoncé que les passagers en provenance d'Espagne devraient se soumettre à une période d'isolement à partir de dimanche 26 juillet, prenant apparemment de court le ministre britannique des Transports, qui s'y trouve actuellement en vacances.

Le Premier ministre Jean Castex a "vivement recommandé" aux Français d'"éviter" de se rendre en Catalogne.

Sur la plage à Majorque, le 26 juillet. Photo : Reuters/VNA/CVN

Inquiétude en République populaire démocratique de Corée 

Des consignes que certains n'ont pas suivies : "On sait qu'on va va devoir redoubler de vigilance, faire très attention", dit Jean-Louis T., qui a fait le voyage avec sa femme et leur fils de 15 ans pour passer trois semaines dans une résidence de vacances.

Les chiffres repartent également à la hausse en France, où la circulation virale est en "nette augmentation", avec plus de 1.000 nouveaux cas de coronavirus par jour, a annoncé la Direction générale de la Santé.

"Ce qu'il faut éviter par-dessus tout, c'est le reconfinement général", a déclaré Jean Castex, en raison de conséquences "catastrophiques" sur les plans économique, social et psychologique.

Le populaire Puy du Fou, deuxième parc à thème le plus fréquenté en France (plus de 2,3 millions de visiteurs en 2019), connu pour ses reconstitutions historiques, a annoncé dimanche 26 juillet qu'il allait limiter à 5.000 le nombre des spectateurs à sa célèbre Cinéscénie, face au début de polémique soulevée par la présence récente de 12.000 personnes en tribune.

En Italie, les autorités de la région de Campanie dans le Sud ont durci les règles : dorénavant, ce sera 1.000 euros d'amende pour ceux qui ne portent pas de masques dans les espaces clos.

En République populaire démocratique de Corée, le dirigeant Kim Jong Un a convoqué une réunion d'urgence du bureau politique du parti communiste au pouvoir pour adopter "des mesures d'urgence maximale" afin de contenir la propagation du virus dans ce pays. 

AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Will Phap, le vlogger français à Hanoï

De nombreuses localités vietnamiennes honorées Hanoï, Hô Chi Minh-Ville, Dà Nang, Phu Quôc et Hôi An figurent dans des classements de Travelers' Choice Adwards 2020 de TripAdvisor, le plus grand site de voyage au monde.