11/06/2018 17:27
>>Inquiétudes après la découverte de singes verts en Guadeloupe
>>Préserver l'évolution naturelle : un enjeu pour la biodiversité

Les scientifiques ont découvert plus de 150 espèces envahissantes dangereuses dans la région autonome du Tibet, après deux années de recherches. Conduite par l'institut régional de biologie du plateau du Tibet, l'équipe de chercheurs a découvert dans la région plus de 130 plantes envahissantes, dont l'ageratina adenophora, et plus de 20 animaux envahissants, tels que la grenouille-taureau et la tortue de Floride, qui figurent toutes deux sur la liste des 100 espèces les plus envahissantes au monde. Tu Yanli, chercheur associé à l'institut, a indiqué que la présence accrue de ces espèces dans la région était due à la croissance rapide de l'économie et aux modes de transports plus pratiques. Le plateau Qinghai-Tibet, où se situe le Tibet, est depuis longtemps réputé comme un bouclier biologique naturel. Pour éviter que les espèces envahissantes portent atteinte à l'environnement local, le gouvernement de la région a adopté diverses mesures, dont le renforcement des inspections frontalières et l'établissement de zones de quarantaine.

Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Vi Khê, le berceau de l’horticulture vietnamienne

Delta du Mékong: forte croissance du tourisme au début de 2019 Grâce aux investissements, le tourisme a fortement évolué dans la région du delta du Mékong ces derniers temps et devient un enjeu important dans de nombreuses localités provinciales du Sud...