02/02/2021 16:30
Plus de 1.130 individuels d’espèces sauvages ont été sauvés dans l’ensemble du pays en 2020 grâce à l'engagement des citoyens et des organes juridiques compétents, selon l'ONG Éducation pour la nature - Vietnam (EVN).

>>Quang Nam : élargir l'habitat et diversifier les sources de nourriture pour les animaux rares
>>Pour un développement durable des forêts naturelles
 

Une victime d'une affaire de trafic de la faune.
Photo : VNA/CVN


Sur le total de 1.132 individuels d’espèces sauvages ont été sauvés dans l’ensemble du pays en 2020, il y a 436 oiseaux, 362 individus de tortues, 120 individus de singes, 15 individus de tortues marines. Notamment, en octobre dernier, sept ours sauvés dans la province méridionale de Binh Duong, ont été transférés au Centre de secours des ours de Ninh Binh, ce qui porte le nombre total d'ours sauvés en 2020 à 32 individus.


Jusqu'à 2.907 infractions liées à la faune ont également été détectées, dont 1.956 impliquées dans la publicité et la vente illégales, 863 impliqués  dans la détention illégale et 98 impliqués dans le trafic illégal d'espèces sauvages.

Le nombre de violations, signalées par l’EVN chaque jour en 2020, a presque doublé par rapport à 2019. Cela montre que les activités de commerce et de consommation d'espèces sauvages continuent de se dérouler de manière compliquée, a déclaré sa directrice adjointe Nguyên Phuong Dung.

Elle a recommandé de ne pas consommer des produits à partir d'espèces sauvages et de signaler les violations liées à celle-ci aux autorités locales ou via la hotline sans frais 1800-1522 ou l’email : hotline@fpt.vnhttp://hotline@fpt.vn.


VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les feuilles de lotus, une source d’inspiration infinie pour un jeune peintre