14/10/2017 16:12
Plus de 1,1 milliard de personnes, essentiellement en Afrique et en Asie, sont incapables de prouver leur identité avec un document officiel ce qui les prive de l'accès aux services de santé, de protection sociale ou d'éducation, déplore la Banque mondiale.
>>Des milliers d'enfants nés au Libéria pendant la crise d'Ebola pourraient être en danger

Plus de 1,1 milliard de personnes, essentiellement en Afrique et en Asie, sont incapables de prouver leur identité avec un document officiel.
Photo : AFP/VNA/CVN

Parmi ces personnes "invisibles", "plus d'un tiers sont des enfants qui n'ont pas été répertoriés" à leur naissance, a-t-elle précisé dans un communiqué à l'occasion de son assemblée annuelle à Washington.

Cette situation résulte souvent des troubles frappant les pays qui conduisent à des déplacements forcés de populations.

À travers le lancement d'un programme baptisé "ID4D" (Identification for development initiative), la Banque mondiale escompte aider les pays à recenser et identifier ces personnes en s'appuyant sur la technologie digitale.

"Avec un septième de la population de la planète vivant sans aucune pièce d'identité officielle, les familles sont privées d'accès aux soins de santé, à l'éducation mais aussi aux services sociaux et financiers", a regretté Eric Jing, l'un des membres du conseil de ce programme.
AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’agriculture bio, une tendance inéluctable au Vietnam

Environ 94 millions de touristes dont 16 à 17 millions d’étrangers visés cette année Cette année, le secteur du tourisme vietnamien se fixe l’objectif d’accueillir 94 millions de voyageurs, dont 16 à 17 millions d’étrangers, et de réaliser un chiffre d’affaires de près de 30 milliards de dollars.