13/02/2017 16:59
Cette année, le Vietnam a fixé l’objectif d’envoyer 105.000 travailleurs à étranger, avec comme marchés prioritaires Taïwan (Chine), le Japon, la République de Corée, la Thaïlande, l’Allemagne…
>>Plus de 115.000 Vietnamiens envoyés à l’étranger en 2016
>>Plus de 126.000 travailleurs envoyés à l'étranger en 2016

Le nombre de travailleurs vietnamiens à l’étranger a augmenté régulièrement ces 10 dernières années. Photo : Anh Tuân/VNA/CVN

Selon Mme Pham Viêt Huong, chef adjointe du Département de gestion des travailleurs à l’étranger (ministère du Travail, des Invalides et des Affaires sociales), l’an passé, 126.296 travailleurs vietnamiens ont été envoyés à l’étranger soit une hausse de 26,29% par rapport au plan annuel. Il s’agissait de la 3e année consécutive que ce chiffre dépassait les 100.000 travailleurs.

Cette année, l’objectif est d’envoyer 105.000 travailleurs à l’étranger. Dans le cadre de programmes de coopération, des infirmiers vietnamiens pourront partir travailler au Japon et en Allemagne. D’autres pays ont signé des contrats de travail avec le Vietnam, notamment la Thaïlande, le Laos, l’Australie et la Malaisie.

Actuellement, le Japon reçoit des stagiaires vietnamiens dans divers secteurs de la construction, l'ingénierie, l'agriculture, l’agroalimentaire, le textile-habillement.

Deux examens de langue coréenne ont été organisés pour recruter 2.100 travailleurs pour le secteur manufacturier, 1.300 autres pour la pêche.

Selon le ministère du Travail, des Invalides et des Affaires sociales, le nombre de travailleurs vietnamiens à l’étranger a augmenté régulièrement ces 10 dernières années, passant de 80.000-90.000/an pour la période 2006-2013 à plus de 100.000 ces trois dernières années.

Avec 500.000 travailleurs à l’étranger, les recettes en devises ont atteint 1,5 milliard de dollars par an. "C’est un chiffre élevé, contribuant grandement à la croissance du PIB, à l’amélioration de la vie de nombreuses familles rurales", a affirmé le ministre du Travail, des Invalides et des Affaires sociales, Dào Ngoc Dung.

 
CPV/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Ressusciter les estampes populaires de Kim Hoàng

Les vestiges de la citadelle de Thanh Chiêm à Quang Nam La citadelle de Thanh Chiêm est située à Diên Phuong, dans la province centrale de Quang Nam. Vestige historique national, elle était, sous la dynastie des Nguyên (1802-1945), considérée comme la capitale satellite de Huê et le centre politique, militaire, économique et culturel du Sud. Aujourd’hui, l’édifice est en ruine mais les autorités ont décidé de faire de Thanh Chiêm une nouvelle destination touristique.