16/06/2022 17:46
Le 16 juin, a eu lieu à Hanoï une conférence-bilan du projet "Repenser les plastiques - Solutions d'économie circulaire pour les déchets marins" au Vietnam, organisée par le ministère vietnamien des Ressources naturelles et de l'Environnement et Expertise France.
>>Suivez le guide pour la réduction des déchets au Vietnam
>>Les sacs en plastique jetables, c’est bientôt fini !
>>Les femmes reporters agissent pour réduire la pollution plastique

Conférence-bilan du projet "Repenser les plastiques - Solutions d'économie circulaire pour les déchets marins", le 16 juin à Hanoï.

Le projet est financé par l'Union européenne (UE) et le ministère allemand de la Coopération économique et du Développement (BMZ). Il a été mis en œuvre par l’Agence allemande pour la coopération internationale (GIZ GmbH) et Expertise France - agence publique française de conception et de mise en œuvre de projets internationaux de coopération technique.

Les acteurs du projet ont collaboré étroitement avec le ministère des Ressources naturelles et de l’Environnement et les partenaires pour élaborer un cadre juridique et mettre en œuvre des activités de réduction et de recyclage des plastiques. Son objectif est de minimiser les déchets marins et d’aider le Vietnam vers une économie circulaire avec les plastiques.

Lors de la conférence, les partenaires ont présenté leurs réalisations relatives à l’élaboration des politiques et la mise en œuvre de quatre projets à titre expérimental à Hanoï (Nord), Phu Yên (Centre) et Hô Chi Minh-Ville (Sud).

Ces derniers ont contribué à relever le défi concernant les déchets plastiques, améliorer les situations actuelles et donner des recommandations politiques dans trois régions du pays.

Des résultats encourageants

Cette conférence permet de renforcer le dialogue politique entre l’UE et le Vietnam sur la pollution plastique et l’économie circulaire dans le cadre de l’Accord vert, de présenter les résultats du projet et publier la fin de leurs activités. Les réalisations, enseignements tirés et les recommandations ont été discutés lors de la séance de dialogue politique Vietnam - UE et lors des sessions thématiques.

Après plus de trois ans de mise en œuvre de 2019 à 2022, ce projet a obtenu des résultats encourageants et contribué à résoudre les défis liés aux déchets plastiques.

Dialogue politique UE - Vietnam sur la pollution plastique et l’économie circulaire, le 16 juin à Hanoï.

"Grâce au projet +Repenser les plastiques+, le ministère des Ressources naturelles et de l’Environnement a déployé efficacement le Plan d’action national sur la gestion des déchets plastiques océaniques à l’horizon 2030. Les expériences, enseignements tirés de la mise en œuvre du projet et les activités à titre expérimental sont la base pour multiplier le modèle et les recommandations des idées afin d’élaborer des politiques", a indiqué Hoàng Xuân Huy, chef adjoint du Département de la coopération internationale du ministère des Ressources naturelles et de l’Environnement. 

"À cette occasion, je propose que l’UE et les États membres continuent de coopérer étroitement avec le ministère vietnamien des Ressources naturelles et de l’Environnement dans la mise en œuvre des activités liées à la négociation et à l’élaboration de l’accord global sur les déchets plastiques", a-t-il souligné.

Astrid Schomaker, directrice du Développement durable mondial - Direction générale de l'environnement de la Commission européenne, a partagé qu'elle était impressionnée par les résultats obtenus. Et d'ajouter que dans le cadre du projet "Repenser les plastiques", son département avait coopéré de manière étroite avec la partie vietnamienne pour prévenir le rejet des déchets plastiques marins et partager des expériences régionales et européennes comme l’Accord vert européen et la stratégie de l’UE sur les plastiques.

Selon elle, les quatre projets à titre expérimental complètent les efforts conjoints vers une économie circulaire par les actions et expériences concrètes au niveau local avec la participation de la communauté, des ménages, entreprises et autorités locales. Ces activités pourront inspirer des initiatives et politiques visant à réduire les déchets ainsi qu’à améliorer la qualité du traitement et du recyclage.
 
Texte et photos : Mai Huong/CVN


Quatre projets à titre expérimental
 
- Renforcement de la collecte, de la classification et du recyclage des emballages plastiques à Hô Chi Minh-Ville.
- Initiative de création d’une alliance de supermarchés pour réduire la consommation des sacs plastiques à usage unique à Hanoï.
- Gestion des déchets des navires dans les ports maritimes du Vietnam - port de Tân Cang Cat Lai à Hô Chi Minh-Ville.
- Collecte des déchets marins par les bateaux de pêche : promotion du modèle de collecte volontaire des déchets marins avec la participation de la communauté des pêcheurs à Phu Yên.
 


 

 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Bac Hà, une destination au fort potentiel

Cù Lao Xanh, une perle verte entre le ciel et la mer Le district insulaire de Nhon Châu, aussi connu sous le nom de Cù Lao Xanh, possède non seulement une position stratégique sur le plan de la sécurité et de la défense de la souveraineté maritime et insulaire du pays, mais est également une destination touristique attrayante de la province de Binh Dinh (Centre).