31/01/2020 17:02

Un syndicat américain de pilotes de ligne a déposé jeudi 30 janvier une plainte contre la compagnie American Airlines, pour la contraindre à suspendre l'ensemble de ses vols entre les États-Unis et la Chine, en raison des risques liés au nouveau coronavirus. Invoquant des "risques sérieux pour la santé, et à bien des égards inconnus, posés par le coronavirus", l'Allied Pilots Association (APA) a déposé une plainte à Dallas (Sud des États-Unis), demandant à American Airlines la suspension sans délai des vols entre la Chine et les États-Unis. La compagnie aérienne a prévu d'interrompre ses vols reliant Los Angeles à Pékin et Shanghai du 9 février au 27 mars, mais a maintenu ceux entre ces deux villes chinoises et l'aéroport américain de Dallas, Fort Worth, ce qui, selon l'APA, représente environ 56 vols par mois. "Chaque membre d'équipage d'American Airlines embarqué sur un vol pour la Chine doit passer environ 32 heures au sol pour répondre aux règlementations fédérales sur le temps de repos", détaille l'APA dans un communiqué de presse, relevant les messages d'alerte envoyés par les autorités de santé américaines, qui conseillent d'éviter tout "voyage non essentiel" aux États-Unis. L'association invite tous les pilotes d'American Airlines à refuser de faire décoller les avions à destination de la Chine. "La sécurité et la santé de nos équipages et passagers doit toujours être notre priorité", a déclaré dans le communiqué le président de l'association, le capitaine Eric Ferguson.


APS/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Nguyên Thu Thuy, la céramiste des espaces urbains

Hôtellerie : Hanoï prête à accueillir la F1 Malgré les difficultés causées par le coronavirus, de nombreux hôtels sont prêts pour la course de Formule 1 prévue en avril à Hanoï. Ces établissements joueront un rôle non négligeable dans la promotion de l’image de la capitale vietnamienne, une destination sûre et attrayante.