25/05/2018 18:08
Le Pavillon bleu a été accordé cette année à 186 communes, soit 399 plages, qui étaient candidates à ce label synonyme d'engagement environnemental, a annoncé jeudi 23 mai l'association Teragir. Quelque 107 ports de plaisance ont également été labellisés.
>>Première en Australie : des nageurs secourus en mer par un drone
>>Indonésie : les îles de Raja Ampat, un paradis en sursis

La plage d'Arcachon (Sud-Ouest) le 13 avril. Photo: AFP/VNA/CVN

Les communes concernées se trouvent sur la façade maritime mais aussi en bord de lacs et rivières. Un tiers des lauréats cette année se situent d'ailleurs à l'intérieur des terres.

Le palmarès 2018 affiche 18 nouvelles communes, et 9 nouveaux ports de plaisance comme celui de Port-de-Bouc (Bouches-du-Rhône) ou de Solenzara (Corse). L'an dernier, 173 communes (soit 390 plages) avaient reçu le label, selon Teragir, qui ne souhaite pas communiquer sur les sortants.

L'obtention du label suppose de répondre à une série de critères. Pour les plages, il faut une eau de baignade de qualité "excellente" avec cinq contrôles par saison, un point d'eau potable, des poubelles sur la plage, la collecte sélective d'au moins trois types de déchets et la mise en place d'au moins 5 activités d'éducation à l'environnement.

Pour les ports, les critères concernent la prévention des pollutions et le traitement des déchets, ainsi que le traitement des eaux usées des bateaux ou des liquides polluant les cales.

Créé en 1985, le Pavillon bleu, un programme de la Fondation pour l'éducation à l'environnement en Europe, est présent dans une quarantaine de pays.


AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Un mois destiné aux artistes français au Vietnam