02/09/2015 06:02
Située au cœur de Hanoi, la place Ba Dinh est un haut-lieu de la capitale. C’est ici que le 2 septembre 1945, le Président Hô Chi Minh a lu la Proclamation de l’indépendance, donnant naissance à la République démocratique du Vietnam. Regards croisés du passé et du présent.

>>Les grandes dates du Vietnam depuis 1945
>>70 ans de développement national dans un livre illustré
>>Préparer la cérémonie de célébration de la Fête nationale
>>Un quart de siècle consacré aux photos sur l’Oncle Hô
>>Revue de la presse révolutionnaire à la veille de la Révolution d’Août 1945
Avant de s’appeler Ba Dinh, cette place, à l’époque coloniale, est un vaste terrain sur lequel les Français ont construit un jardin public baptisé Puginier (du nom d’un prêtre), surnommé le Rond-point Puginier. Le site est entouré de villas et de grands édifices, dont certains sont encore visibles de nos jours. Il s’agit par exemple du Palais du gouverneur général de l’Indochine, bâti en 1902 et actuellement Palais présidentiel de la République socialiste du Vietnam, du lycée Albert Sarraut, construit en 1919 et désormais siège du Parti communiste du Vietnam, ou encore du Service des finances de l’Indochine, qui date de 1925 et est aujourd’hui le ministère des Affaires étrangères.

La place Ba Dinh hier... Photo : Archives/CVN

En mars 1945, l’armée japonaise renverse l’administration coloniale française et instaure le gouvernement Trân Trong Kim. La Révolution d’Août éclate avec la prise de pouvoir du Front de l’indépendance du Vietnam (Viêt minh). Les Japonais cèdent la gestion administrative de Hanoi, Hai Phong et Dà Nang aux Vietnamiens, et le docteur Trân Van Lai (1894-1975) est nommé maire de Hanoi. Durant son mandat, cet intellectuel patriotique prend deux décisions audacieuses : rebaptiser les rues et éliminer certains symboles de la culture exotique.

Le Rond-point Puginier est rebaptisé alors Place Ba Dinh. D’après des historiens vietnamiens, Ba Dinh a été choisi pour commémorer une insurrection contre les colons français en 1886-1887 d’une troupe des militants dirigée par le patriote Dinh Công Trang (1842-1887) dans la région de Ba Dinh, district de Nga Son, province de Thanh Hoa (Centre).

Et l’Oncle Hô prit la parole

Le 2 septembre 1945, la place Ba Dinh est choisie pour organiser un grand meeting pour la Proclamation de l’indépendance. Sur la tribune, devant 400.000 personnes en liesse, le Président Hô Chi Minh lit la Proclamation de l’indépendance, donnant ainsi naissance à la République démocratique du Vietnam, le premier État démocratique populaire du Sud-Est asiatique.

Étant l’un des soldats de l’Armée populaire vietnamienne en charge de la sécurité de cet événement historique, le général Pham Hông Cu, aujourd’hui 90 ans, se souvient, ému : «Nous étions sur la place la veille du jour J. Dans la matinée du 2 septembre, la foule s’est massée sur la place Ba Dinh, avec un sentiment de joie et de fierté. Hanoi resplendissait sous les fleurs et le drapeau national, avec des rues ornées de banderoles et de slogans. Les participants au meeting provenaient de toutes les couches sociales. Nous, les jeunes soldats, avons vécu des moments inoubliables».  

Quelques années plus tard, est lancée l’idée de changer le nom place Ba Dinh en place de l’Indépendance ou place du 2 Septembre. Mais le Président Hô Chi Minh décide de garder le même. Après 1954, plusieurs autres ouvrages sont construits au niveau du site, à côté des édifices de l’époque coloniale, comme la salle de réunion Ba Dinh, construite en 1963. Cette place est choisie pour organiser en septembre 1969 les obsèques du Président Hô Chi Minh, et bâtir le dernier lieu de repos du leader de la Révolution vietnamienne. Le mausolée de Hô Chi Minh est construit en 1975 ; le musée qui lui est dédié, en 1990 ; et le monument commémoratif des Héros morts pour la Patrie est achevé en 1994.

Une fréquentation qui ne faiblit pas

Avec ses 320 mètres de long et ses 100 mètres de large, Ba Dinh est la plus grande place du Vietnam. Elle comprend 240 carrés d’herbes séparés par des allées de 140 cm de large. Au milieu trône une tour du drapeau haute de 25 mètres. C’est ici qu’ont lieu les parades et défilés militaires les plus importants du pays. Elle est aussi un site incontournable pour les Hanoïens et les touristes.
... et aujourd’hui. Photo : Bùi Phuong/CVN

Chaque année, à l’approche de l’automne, cette place accueille un grand nombre de visiteurs de tous les coins du globe. Faisant la queue pour rendre hommage au Président Hô Chi Minh le week-end des 22 et 23 août, l’ancien combattant Hoàng Tùng, un Hanoïen de 52 ans, confie : «Tous les trois ans, je viens ici à l’orée de l’automne pour rendre hommage au Président Hô Chi Minh, visiter sa demeure et les sites alentour. Cette fois-ci, j’ai décidé d’emmener ma petite-fille pour mieux lui faire connaître l’histoire de notre pays».

Pour Madame Mai, la place Ba Dinh est devenue un passage obligé : «Je vis près d’ici et j’y vais souvent, soit avec mon mari, soit avec mes petits-enfants pour assister aux cérémonies de lever ou de descente du drapeau national. C’est intéressant, je trouve ! Chaque fois que j’entends l’hymne national, je l’entonne». Toute l’année, le grand drapeau rouge frappé d’une étoile d’or flotte sur la place Ba Dinh. Chaque jour, à 06h00 pétantes, se déroule la cérémonie de lever des couleurs et à 21h00, celle de descente. Il n’y a qu’en ce lieu chargé d’histoire que l’on peut y assister.
 
Bùi Phuong/CVN
 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Un plan quadriennal pour élargir le public francophone

Ouverture de la Semaine verte du tourisme et du patrimoine à Hanoï La deuxième édition de la Semaine verte du tourisme et du patrimoine - l’endroit de rencontre des hommes et de la nature a été inaugurée le 21 novembre dans le Centre de la culture et des arts du Vietnam, à Hanoï.